Les conseils pour mener à bien son blocus

La période des fêtes est aussi synonyme de période d’étude pour les étudiants. En effet, le mois de décembre est l’un des mois du très attendu blocus. On vous donne quelques conseils pour un blocus réussi ou presque.

PAR ZAHRA BENASRI Photo by Green Chameleon on Unsplash. |

De l’étude dans sa chaussette 

Les vacances de Noël, auparavant allaient de pair avec relaxation, peut-être sport d’hiver, chocolat chaud, cadeaux et autres plaisirs divers. Aujourd’hui, marqueurs fluorescents et synthèses semblent être les seuls compagnons de galère durant un mois que l’on pourrait associer à l’enfer pour les étudiants. Au cours de son cursus étudiant, l'élève va logiquement connaître plusieurs périodes de blocus, pourtant il ne semble pas toujours apprendre de ses erreurs et prendre de bonnes initiatives. La mémoire à court terme semble effacer les bonnes mesures à adopter. Si vous êtes concernés, pas de panique, cette piqûre de rappel désagréable n’est que pour votre bien. 

Des synthèses déjà prêtes

On ne vous apprend rien, si vous avez réalisé un travail journalier au préalable, la période de blocus pour vous n’est qu’une période de révisions où vous avez le temps de vous replonger plus profondément dans la matière. Le blocus n’est pas la période où il faut faire ses synthèses, c'est justement le moment d’étudier, la matière que vous auriez déjà du préparer et synthétiser. Si vous arrivez en plein blocus et que vous n’avez pas étudié en avance, pas d’angoisse, tout est encore possible mais il faudra redoubler d’efforts. Oubliez l’idée de commencer vos synthèses à ce moment-là. Soyez pragmatique, essayer de trouver de gentils camarades prêts à vous partager les leurs, sans pour autant abuser de leur bonne volonté. La prochaine fois, vous serez prévenus et vous pourrez leur rendre la pareille.

Une organisation va avec de la rigueur

Le blocus est un travail qui nécessite une organisation rigoureuse. L’idéal est de lister les objectifs que vous souhaitez accomplir. Connaître le temps qu’il vous faut pour revoir telle ou telle matière, pour cela planifier un horaire d’étude peut sembler simple et inutile mais cela peut vraiment faire la différence. Vous pouvez facilement télécharger des horaires déjà fait sur internet. 

Etudier de façon réaliste 

Ne voyez pas trop grand. Quelques fois, on veut ingurgiter une trop grande quantité de matière et on finit par ne connaître qu’un seul cours sur dix… Revoyez tout de façon globale, ensuite aller en profondeur dans la matière. Faites des pauses, il est inutile de passer des heure d’affilée sur quelque chose, vous devez laisser votre esprit assimiler les informations. On vous recommande la technique Pomodoro, une technique de gestion du temps où vous étudiez 25 minutes et faites une pause du 5 minutes ensuite. De cette façon vous restez davantage concentrer sur un laps de temps donné. Il existe des applications de minuteur sur base de cette méthode !

Bibli ou kot ?

Etre entouré de ses amis, cela peut être chouette pour s’entraider, sachez juste si cela vous convient. Une bonne ambiance de travail est nécessaire pour une étude efficace. Si ce n’est que pour l’amusement et qu’au bout d’une matinée vous avez l’impression de n’avoir rien étudié mais que vous avez beaucoup ri, malheureusement cela vous fait perdre certainement plus de temps qu'autre chose. Peut-être êtes-vous un étudiant solitaire dans son étude et il n’y a pas de mal à ça. Isolez-vous de toutes déconcentrations, qu’elles soient humaines ou électroniques car en blocus votre téléphone portable n’est pas votre ami. Et selon ce que vous préférez, optez pour une étude en bibliothèque, ou à la maison !

 

Une bonne hygiène de vie

Pour certains, blocus semble rimer avec nuits blanches et jeûne. Si vous êtes du genre à oublier de vous nourrir tant vous êtes concentré, n'hésitez pas à intégrer dans votre planning d’études les moments où vous mangez et dormez. Un mode de vie sain est essentiel pour que vous puissiez mener à bien votre travail. Faites-vous de bons petits plats, ayez de bonnes nuits de sommeil réparateur car pour affronter vos examens, vous aurez besoin d'être en pleine forme. 

L’auto-évaluation

Etudier c’est une chose, mais il est important de ne pas simplement connaître toutes vos matières par coeur, encore faut-il savoir dissocier ce qui est primordial et savoir laisser de côté ce qui est inutile. Faites les examens des années précédentes lorsque vous considérez avoir revu la matière. Tentez de faire vous-mêmes des potentiels questions d’examen car finalement vous allez être évalué sur des thématiques bien précises et non sur l’entièreté du cours. Créer des questions, seul ou en groupe peut être une alternative si vous ne savez plus trop où aller dans votre étude.

Des conseils, il y en a des tas, sachez être concentré et rigoureux, tout en vous faisant plaisir. Accordez-vous, le réveillon de Noël et le Nouvel An comme pause, mais soyez prêts à retourner à vos bouquins dès le lendemain. Bon courage et bonne chance !  

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernieres tendances en matiere de mode, beaute, food et bien plus encore.

Lire aussi :