Notre-Dame de Paris : les dons des groupes de mode du luxe

Face à l’incendie ravageur qui s’est déclenché lundi 15 avril à la cathédrale Notre-Dame de Paris, l’élan de solidarité pour voir sa reconstruction ne cesse de prendre de l’ampleur. Du côté des groupes de luxe aussi, les sommes se multiplient.

Par Anissa Hezzaz. Photos : Instagram. |

L’incendie de Notre-Dame de Paris a ravagé les cœurs lundi 15 avril. Symbole indestructible dans l’imaginaire collectif, l’édifice français s’est pourtant embrassé en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Depuis, les élans de solidarité affluent du monde entier pour voir la reconstruction de ce monument historique, classé au patrimoine mondial de l’humanité. Au lendemain de la catastrophe, les deux géants du luxe français, les groupes LVMH (Louis Vuitton, Dior, Fendi…), numéro un du mondial du luxe et Kering (Gucci, Balenciaga, Saint Laurent…), se sont notamment mobilisés respectivement à hauteur de 200 et 100 millions.

« La famille Arnault et le groupe LVMH, solidaires de cette tragédie nationale, se mobilisent pour Notre Dame et s’associent à la reconstruction de cette extraordinaire cathédrale, symbole de la France, de son patrimoine et de son unité », pouvait-on lire dans un communiqué du groupe

 

 

Pour la famille Pinault, propriétaire du groupe de luxe Kering, "c'est important qu'on soit unis autour de ce symbole. C'est notre patrimoine, notre culture qui est en jeu et aussi notre fierté nationale. Face à quelque chose comme ça, il faut être à la hauteur", confiait-il face au micro de Nikos Aliagas sur Europe 1.

Du côté de L’Oréal, le groupe a annoncé faire un don de 200 millions d’euros. "La famille Bettencourt Meyers et la fondation Bettencourt Schueller, touchées par ce drame qui réunit au-delà des cultures et des croyances, entendent prendre part à l’élan collectif des engagements et des talents nécessaires pour relever ce défi immense, qui touche le cœur de notre pays ". Si les dons continuent d’affluer à cette vitesse, la barre du milliard d’euros devrait être franchie dès aujourd’hui. 

Lire aussi :