Que faites-vous cet été Émilie Dupuis ?

L’animatrice de RTL et influenceuse se met en mode estival à partir de la fin du mois de juin, à part les bulletins météo. Elle profite de ses congés pour se reconnecter avec ses proches, “parce que c’est la base de tout” !

PAR INGRID VAN LANGHENDONCK. PHOTO D.R. |

Météo en alternance

Dès le milieu du mois de juin, en télé, tout s’arrête un peu, les magazines passent en rediffusion, c’est le moment où sont programmées les émissions et les séries de l’été. Tout est prévu pour qu’on prenne congé. Il n’y a que la météo, qui est en quotidien, qui ne peut pas être enregistrée à l’avance. On tourne avec une équipe de cinq personnes et on doit s‘arranger pour ne pas partir en même temps ; j’ai la chance que tout se mette parfaitement en place chaque année avec mes collègues. Quand je ne suis pas en vacances et que je dois présenter la météo, les journées sont un peu longues, on doit être là vers 9 h, consulter les premiers rapports de l’IRM (Institut Royal de Météorologie, ndlr), préparer nos cartes et écrire le sujet. Vers 11 h, on passe à la coiffure et au maquillage, et après un dernier appel à l’IRM, on enregistre deux flashs, qui passent avant et après le JT. L’après-midi, on repasse un coup de fil à l’IRM vers 16 h 30, on adapte les cartes, puis on enregistre la météo du soir vers 18 h. Cette météo-là n’est pas en direct, ce qui fait qu’on peut quitter le boulot vers 18 h 30, sauf en cas de gros souci météo : inondations, tempêtes... Et il y en a eu pas mal ces derniers temps. Dans ce cas-là, on se retrouve en direct sur le JT et pas question de partir !

Amis, famille...

Fin juin, le mariage de ma meilleure amie est organisé en Italie, à Sorrente, sans les enfants. Ce mariage s’annonce comme une parenthèse riche en amitié : quelques jours de fête, de soleil et de moments entre amis, je veux être à 100 % dans l’instant, et ce serait plus difficile si on y emmenait notre fils Jude, qui demande quand même pas mal d’énergie. Mais deux semaines plus tard, se profilent les vraies vacances, donc il ne sera pas en reste. L’an passé j’avais pris tout un mois de congé, ça a été une véritable bulle d’air ! Cette année, j’ai prévu trois semaines. Comme chaque année, nous partons en Espagne, où nous avons un pied-à-terre. C’est une sorte de tradition : j’y retrouve ma famille, des amis nous rejoignent... C’est vraiment une réunion avec nos proches et ce que je préfère, c’est qu’on ne s’impose rien. On crée un groupe whatsapp, sur lequel chacun propose des activités, l’un invite pour un apéro, l’autre propose un resto, mais chacun a son rythme et reste libre de venir ou pas. On a déjà des vies tellement réglées, c’est important que cela reste convivial. Quand je suis là-bas, je déconnecte au point, parfois, de ne même plus savoir quel jour on est...

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

David et Pamela ... ou pas ! #baywatch

Une publication partagée par Emilie Dupuis (@dupuis_emilie) le 1 Mai 2019 à 11 :41 PDT

 

Influenceuse

Même si les vacances sont un moment de pure déconnexion par rapport à ma vie d’animatrice, ce n’est pas le cas en ce qui concerne les réseaux sociaux, ma seconde activité. Je continue à poster des photos, des vidéos, à communiquer avec ma communauté. Mais je m’aménage des moments : comme les deux heures de sport que je fais par jour. Je dois les planifier tôt le matin, sinon je cuis littéralement sous le soleil espagnol (rires). Ensuite, je suis comme tout le monde, je prends le temps de jouer avec mon fils, de passer du temps pour cuisiner, d’aller à la plage... Et de lire : je me suis promis de lire cet été le livre de Virginie Grimaldi, Il est grand temps de rallumer les étoiles, qui parle d’une mère et de ses filles qui bouleversent leur quotidien, c’est inspirant.

Rentrée des classes

À la mi-août, tout se remet en marche. Chacun sait déjà plus ou moins ce qu’il aura en charge pour la saison à venir, on prépare la présentation de la grille de rentrée, on relance le travail dans les rédactions... Pour ma part, j’espère que mon émission Waldorado reprendra en janvier, mais vu que le programme est financé par la Région wallonne, il nous faut attendre la formation d’un gouvernement pour savoir si les subsides seront reconduits (rires).

Découvrez le compte Instagram de l'animatrice

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :