Schiepers Gallery, un lieu où le verre devient oeuvre d'art

À Hasselt, la galerie de Sue Schiepers est entièrement consacrée à l’art du verre contemporain, une discipline entre art et artisanat dans laquelle notre plat pays excelle.

PAR AGNÈS ZAMBONI. PHOTOS D.R. / @Rozaril Lynch / @Schiepers Gallery |

Dans sa galerie d’Hasselt, Sue Schiepers, spécialiste en art contemporain, expose des artistes verriers du monde entier. Sa passion pour l’art l’a amenée, pendant six ans, à monter des expositions individuelles sur des artistes comme Christo & Jeanne Claude, François Morellet... ou sur des thématiques telles que le graphisme abstrait, le verre contemporain, la nature morte.

Son amour pour le verre est né lors des préparatifs de la présentation Fragile, organisée pour le Forum des Arts Würth à Turnhout. En ouvrant sa galerie, à Hasselt, en 2017, Sue Schiepers a aussi comblé un manque issu d’une constatation : "Il y a beaucoup de bons artistes verriers en Belgique et ailleurs, mais pas de galerie spécialisée."

Elle n’a par contre pas choisi Bruxelles pour créer ce lieu atypique. La plupart de mes clients viennent d’en-dehors d’Hasselt, et même de l’étranger mais, située dans l’Euregio Meuse-Rhin, Hasselt était un choix stratégique :" la tradition verrière est mieux ancrée aux Pays-Bas, en Allemagne et en France qu’en Belgique. Mais, j’ai été agréablement surprise." 

Il existe de vrais collectionneurs de verre dans notre pays. L’approche de Sue, par rapport à la matière, est aussi particulière : La plupart des collectionneurs de verre se concentrent généralement sur une technique spéciale pour la sculpture sur verre, par exemple le travail à froid, le verre fondu, le verre soufflé... Contrairement à ces collectionneurs de verre, je souhaite introduire différentes formes d’art du verre dans ma galerie. Je me concentre sur l’art du verre, en général, plutôt que sur une technique de verre particulière. Une galerie sur le verre, c’est déjà une niche en Belgique ! Un avantage intéressant de cette matière, c’est qu’elle peut tolérer presque tout : rayons directs du soleil, chaleur, froid, pluie. Cela la rend si attrayante pour la placer et l’accrocher dans les maisons modernes (ou dans les jardins), où vous avez souvent de grandes fenêtres laissant entrer la lumière. Vous ne pourrez pas accrocher un tableau, un dessin ou une photo aux mêmes endroits."

Deux artistes belges

En 2019, Sue Schiepers a proposé trois expositions. Après Baldwin et Guggisberg, artistes américains et suisses, et Kait Rhoads, sculptrice américaine présentée pour la première fois en Europe, l’ultime show de cette année dévoile deux talents nationaux belges.

La première, Christine Vanoppen, forte d’une solide formation à l’Institut St-Luc de Hasselt, à l’Académie royale des Beaux-Arts d’Anvers et à l’Institut des Arts appliqués de Malines, travaille le verre en liaison avec l’architecture et l’art monumental. Maîtrisant différentes techniques comme le verre soufflé, le casting, l’émail ou encore l’impression sur verre, elle réalise notamment des vitraux animés par des jeux de lignes et des formes graphiques et intègre le verre contemporain dans des bâtiments anciens mais aussi plus actuels. Pour le vitrail contemporain de l’église Onze-Lieve-Vrouwkerk à Bonheiden, entre Malines et Anvers, elle a repris les couleurs dominantes des vitraux anciens pour créer une œuvre dynamique avec des lignes de force colorées. Œuvres transparentes ou blanches, formes végétales ou cocons repliés, travaillés au brûleur avec du verre borosilicate, ses créations s’inspirent aussi de la nature.

Le second, Wouter Bolangier, est tombé dans le verre à 16 ans. Aujourd’hui, il travaille non seulement le verre mais aussi l’acier inoxydable et le caoutchouc. Sue Schiepers souhaite résolument offrir une plateforme aux artistes verriers belges : "Wouter Bolangier était déjà invité à la galerie lors de ma toute première exposition en février 2017. Ses œuvres actuelles nous transportent dans un monde où les choses semblent immobiles mais reprennent vie de façon enchanteresse, imprégnées d’une brillance infinie, de reflets et d’une riche palette de couleurs. Dans le même temps, vous ressentez une grande fragilité. Chaque moment apparemment stable est illusoire. En parallèle, les œuvres de Christine Vanoppen offrent d’autres aspects visuels du verre que l’on peut réinventer à l’infini : Du verre plat aux formes tridimensionnelles, avec le soufflage du verre et la fusion formelle, le travail de Christine Vanoppen est multiple... L’aspect graphique, les superpositions et les interactions de lignes sont très importants dans ses œuvres aux formes complexes... Elle prend en compte l’architecture existante, mais également d’autres éléments comme les références historiques."

Une ode à la matière

Toutes les œuvres présentées à la Schiepers Gallery rendent hommage à la richesse de ce matériau à la fois unique et multiple : "Le verre est fascinant, beau et polyvalent, avec la capacité de réfléchir, de plier et de diffuser la lumière, à nul autre pareil... L’art du verre est l’un des domaines les plus créatifs : sculpture sur verre, verre taillé ou soufflé, objets décoratifs, vases en cristal, figurines, bijoux... Il existe autant de styles que de goûts personnels. Depuis des milliers d’années, le verre occupe une place importante qui tient avant tout à sa beauté !"

Schiepers Gallery-Contemporay Glass, Dokter Willemsstraat, 30 (rue du Docteur Willems, 30), 35000 Hasselt. www.sueschiepersgallery.com

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :