Voici la première influenceuse virtuelle belge

Bobbi Lee est la première influenceuse virtuelle belge. Elle a été créée à l’aide de l’intelligence artificielle. On retrouve derrière ce projet l’agence créative bruxelloise Hurae. Pourquoi imaginer un tel projet ? Cela constitue-t-il une menace pour les créateurs de contenu ? Explications.
 

Par Kimberly Debluts. Crédit photo : Hurae |

Hurae, l’agence bruxelloise qui invente des nouveautés dans le marketing à travers le storytelling, a lancé sa dernière création. Son nom ? Bobbi Lee. Conçue de A à Z par des applications d’intelligence artificielle, Bobbi Lee représente la première influenceuse virtuelle belge active sur Instagram. Pourtant, ce n’est pas sa fonction première. Dans sa biographie Instagram, il est précisé que ce personnage fictionnel est stagiaire chez Hurae.

En vidéo, découvrez l'impact d'Instagram sur les jeunes : 

Des mises en situation réussies

Bobbi Lee est une influenceuse plus vraie que nature. Elle a du style avec ses mèches rouges et son piercing au nez, elle est souriante et elle se met en scène dans diverses situations. Sur son compte Instagram, toujours crée par Hurae, on la voit tester les rouleaux de printemps de Knees To Chin avec écrit en légende "J'ai enfin essayé un endroit que vous m'avez suggéré". Elle s'adresse à sa communauté comme n'importe quel créateur de contenu pourrait le faire. Dans deux autres publications, on l'observe respectivement dans un magasin de vêtements aux côtés d'une amie, mais aussi sur la Grand Place de Bruxelles, un cornet de frites à la main. Le résultat est bluffant même si l'on perçoit dans certains posts qu'il s'agit d'une "fausse" personne. Bobbi Lee cumule au moment où nous écrivons ces lignes 412 followers depuis le lancement de son compte le 5 avril dernier.

Hannes Coudenys, directeur créatif de Hurae, travaille depuis 2016 sur la création de ce personnage aux côtés de son équipe. “A cette époque, c’était très difficile de créer ce projet. Le budget de cette technologie était trop élevé”. Huit ans plus tard, Bobbi Lee artificielle a été créée en seulement une semaine, et ce sans frais. “Avec les applications IA, il est possible de créer soi-même son personnage. Tout le monde pourrait se lancer là-dedans. On essaye maintenant d’améliorer notre modèle.”

Quel est le but de ce projet ? 

Le principe de créer ces personnes digitales est de développer une nouvelle manière de faire du storytelling selon le directeur créatif de Hurae,. “Les IA sur les réseaux sociaux sont déjà populaires dans d’autres pays. Nous souhaitons aussi créer une personne qui n’existe pas pour tester toutes les possibilités que cela amène.”

Parmi ces exemples à l’étranger, les plateformes favorisant la publication de contenus sexuels qui accueillent beaucoup de fausses identités de personnes créées avec l'intelligence artificielle. De nombreux experts soulèvent donc la question de l'éthique et de la sexualisation du corps féminin. Hannes Coudenys nous assure qu’ils sont conscients de cette problématique. D’ailleurs, Bobbi Lee n’est pas le fantasme des créateurs. “C’est l’étudiante qui réalise son stage au sein de la compagnie qui a édité Bobbi Lee" nous précise-t-il.

L'influence IA va-t-elle prendre le dessus ? 

Bobbi Lee consitue-t-elle pour autant un danger pour les "vrais" créateurs de contenu ? Ces métiers se sont véritablement démocratisés depuis quelques années maintenant. Pour Julien Latinis, COO d’Efluenz, une agence marketing d’influence, les influenceurs réels ne vont pas disparaître. “Le côté humain prime sur l’IA. Par exemple, si un influenceur réel teste un restaurant, il nous parlera plus avec passion de son expérience alors que l’IA ne partagera pas ces émotions-là et fera plutôt de la promo”, explique l’expert en influence.

D’après lui, les influences artificielles peuvent être dangereuses pour les consommateurs à l’avenir. L’idéal serait d’avoir un cadre et une régulation de ces nouvelles pratiques, pour cadrer et réguler le monde virtuel afin d’y poser des limites comme dans le monde réel.

Ne manquez plus aucune actualité Lifestyle sur sosoir.lesoir.be et abonnez-vous dès maintenant à nos newsletters thématiques en cliquant ici