Chandeleur : on fait comment quand on n’aime pas les crêpes ?

Certains les aiment sucrées, d’autres salées, et une petite partie de la population ne les aime pas du tout. Alors pour ces oubliés-là, voici 6 recettes pour se régaler même le jour de la Chandeleur !

Par Anissa Hezzaz. Photos : Pinterest. / Pexels. |

Ce 2 février, cela ne vous a certainement pas échappé : c’est la Chandeleur ! Un peu comme l’on mange la dinde à Noël, les crêpes sont reines en cette journée. Mais on fait comment quand on n’aime pas les crêpes ? Parce qu’il n’y a pas que la crêpe bretonne dans la vie, peut-être vous laisserez vous tenter par une crêpe venue d’ailleurs ? Roulés ou pas, pliés ou pas, les crêpes se déclinent en fonction de l’endroit du monde où l’on se trouve. Et si la recette traditionnelle n’a pas su ravir vos papilles, peut-être qu’une des spécialités de nos pays voisins saura vous convaincre ?

1. Les baghrirs au Maghreb

On les surnomme aussi les « crêpes aux mille trous ». Ces crêpes-là sont faites à partir de semoule de blé très fine mélangée à de l’eau tiède. Traditionnellement, les Magrébins les dégustent chaudes avec du beurre et du miel et accompagné d’un thé à la menthe. Un délice

2. Les pancakes aux États-Unis

Si les pancakes vous rappellent indéniablement ceux confectionnés par Matilda et ses dons de télékinésie, aux États-Unis, ils sont les rois du petit-déjeuner. Les Américains aiment les manger avec du chocolat, de la confiture ou encore avec du sirop d’érable. Mais, un peu comme on mange nos galettes, ils aiment aussi les agrémenter d’œuf sur le plat et de bacon.

3. Les injeras, en Éthiopie

L’injera est une crêpe venant d’Éthiopie, de Somalie, du Kenya ou encore du Soudan, qui se mange salé. Elle est réalisée à partir de farine de teff ou de millet. Elle remplace en fait notre pain et accompagne beaucoup de repas là-bas. D’ailleurs, on utilise souvent l’injera pour remplacer les couverts et manger à la main.

4. Les placki, en Pologne

La recette des placki n’a rien de commun avec celle de nos crêpes traditionnelles. Il s’agit en fait de galette de pommes de terres que l’on mange généralement nature ou saupoudrés de sucre. Pour les accompagner, rien de tel que de la salade.

5. Les chapatis, en Inde

C’est le pain indien qui accompagne tous les repas. Il en existe plusieurs sortes, mais la recette classique consiste à simplement le badigeonner de beurre clarifié.

6. Les dorayakis, au Japon

Le dorayaki est un grand classique de la pâtisserie nippone. Il s’agit en fait d’une sorte de pancake japonais réalisé à base de pâte d’azuki, une sorte d’haricot rouge, qui a un goût proche de celui de la crème de marrons.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :