Cloud skin, la tendance make-up pour un teint zéro défaut

Le cloud skin est la nouvelle tendance maquillage du printemps. Ni trop brillant, ni trop mat, le teint est radieux et la peau parfaite. Mais comment le réaliser ? On vous donne tous nos conseils. 

PAR MARGAU GONZALEZ. CRÉDIT PHOTO : PEXELS/ANDREA PIACQUADIO |

L’été notre peau est souvent beaucoup plus belle que le reste de l’année. Fond de teint et autre correcteur restent bien loin de nous. Sauf qu’au printemps, ce n’est pas la même histoire. À l’instar des arbres, la peau a tendance à bourgeonner. Et c’est à ce moment que débarque la tendance cloud skin. Elle promet un teint naturel et sublimé.

En quoi consiste le cloud skin ?

Littéralement "peau de nuage", le cloud skin consiste en un teint velouté, aérien et lumineux. En effet, cette tendance est tout droit inspirée des rayons de soleil traversant les nuages pour venir éclairer le visage. On la doit à Dominic Skinner, le maquilleur anglais extravagant le plus célèbre. Et bizarrement, même si le cloud skin demande autant de produits qu’un maquillage lambda, l’effet est ici très naturel. Avec lui, le grain de peau paraît moins granuleux. Grâce à cette technique, la peau est hydratée, matifiée sans pour autant avoir l’effet "plâtre". Et surtout, le teint terne laisse place à un teint lumineux.

 

Comment obtenir un teint parfait ?

Le cloud skin s’obtient avec les produits de teint classiques. Ce qui change avec cette méthode, c’est la texture de ceux-ci avec laquelle on va venir jouer. Pour commencer, il est conseillé d’appliquer une crème très hydratante. La deuxième étape, celle qui fait tout le maquillage consiste à ajouter de l’huile. De cette façon, le fond de teint va se fondre subtilement à la peau de façon homogène, sans craqueler. Mieux vaut opter pour un fond de teint mat. Celui-ci unifie le teint tout en camouflant les imperfections. L’aspect velouté remplace l’aspect brillant classique.

Pour un résultat encore plus naturel, le mieux est de travailler la matière au doigt, pour corriger efficacement les zones à imperfections. Enfin, le cloud skin troque l’highlighter pour de la poudre translucide. Cette dernière va flouter le teint pour obtenir l’aspect "nuage". À l’aide d’un pinceau, il faut en appliquer sur le front et notamment sur le haut pour que le maquillage soit intact tout au long de la journée. Ensuite, il est important de ne pas oublier le menton et la mâchoire afin de flouter les contours. La poudre doit aussi être appliquée délicatement sur les joues, dans le coin interne des yeux. Dernière zone à poudrer : le contour des narines. Le teint est ainsi homogène et harmonieux.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.