Dix albums pour voyager en musique

La musique est un vecteur fascinant pour stimuler l’imagination. Voici une sélection d’albums à écouter et réécouter pour être transporté à coup sûr aux quatre coins du monde.

Mathilde Trocellier. Photos : D.R. |

« Introducing Rubén González »  par Rubén González (1996)

Devenu célèbre grâce au film de Wim Wenders « Buena Vista Social Club », le pianiste Rubén González a enregistré son premier album solo à 77 ans. Un album incontournable, qui vous emmène découvrir Cuba au son mélodieux du piano.

 

 

« Mustt Mustt » par Nusrat Fateh Ali Khan (1990)

Le roi du qawwali (le chant du soufi) transporte tous ceux qui écoutent son album. Sa voix et ses percussions enchantent l’oreille pour un voyage envoûtant au Pakistan.

 

 

« Ali & Toumani » par Alia Farka Touré et Toumani Diabaté (2006)

Sorti après la mort de Alia Farka Touré, cet album rassemble la voix de Touré et le talent de Toumani Diabaté à la kora. Cet instrument traditionnel malien, utilisé selon la légende par une femme-génie, charme et transporte avec ses tonalités blues pour un voyage inédit vers le Mali.

 

 

« Best Of » de Cesaria Evora (1998)

Impossible de choisir entre les différents albums de la « diva aux pieds nus », ce Best-Of propose toutes ses meilleures chansons pour une évasion sur les plages du Cap Vert.

 

 

« Sadnecessary » par Milky Chance (2013)

Premier album studio du duo allemand Milky Chance, « Sadnecessary » évoque un road-trip que l’on ne veut surtout pas arrêter. Par ses tonalités à la fois lentes et rythmées, et par la voix du chanteur, cet album accompagne toutes les aventures en donnant des envies de voyage.

 

 

« El mal querer » par Rosalia (2018)

Consacrée par cet album, la chanteuse Rosalia se met à nue dans « El mal querer ». Si l’album parle d’un mauvais amant, c’est avant tout l’alliage de pop et de flamenco qui saute aux oreilles et fait toute l’originalité de cet album. Saut dans les plus beaux paysages andalous garanti.

 

 

« JESUS IS KING » par Kanye West (2019)

Enregistré avec le Sunday Service Choir, groupe de gospel dirigé par Kanye West, cet album est un parti pris de l’artiste. Alliant des sonorités traditionnelles du gospel et des églises américaines (comme l’orgue, ou les chœurs très rythmés) à des codes typiques du rap américain, Kanye West présente un album inédit, qui invite au voyage, aussi bien religieux que social dans une Amérique en quête d’elle-même.

 

 

« Batarsité » par Danyél Waro (1994)

Les plages et les paysages de la Réunion arrivent tout de suite à l’oreille lorsque Danyél Waro se met à chanter le maloya (chant identitaire créole) accompagné des instruments utilisés par les anciens esclaves (comme le rouleur, le bobre ou le kayamb). Un voyage improbable au cœur de l’histoire de cette île magnifique.

 

 

« 1988 » par Biga*Ranx (2017)

Artiste associant le reggae et le hip hop, Biga*Ranx offre l’album « 1988 » comme un appel au soleil et à la joie. Il nous rappelle les festivals et les plages gorgées de soleil. Un album à écouter à toute occasion, et surtout pour s’évader et retrouver le sourire.

 

 

« YOU & I » par ALA.NI (2017)

Album improbable, « You & I » fait l’effet d’un saut dans le temps. Ici, pas de voyage dans un pays, on parlerait plutôt d’un voyage dans le temps, dans une autre époque. Dès les premières notes de l’album, une nostalgie s’installe et nous fait nous dire que c’était tout de même mieux avant. Mais quand ?

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :