Le camping-bike, la nouvelle façon de camper écolo

Oubliez le camping-car, désormais, pour voyager écoresponsable, on opte pour le camping-bike : un vélo qui en un tour de main devient une tente dans laquelle camper en toute sécurité.  

Par Anissa Hezzaz. Photos : D.R. |

La vanlife en fait rêver plus d’elle : sillonner les routes à bord d’un van aménagé et se laisser porter là où le vent nous porte sans contraintes, aucune. Cette façon de voyager séduit de plus en plus les amateurs de voyage et aujourd’hui, il suffit de taper les mots #roadtrip ou #vanlife sur les réseaux sociaux pour comprendre que l’engouement ne se tarit pas, que du contraire. D’ailleurs, peu importe la destination choisie, pour vendre du rêve, le must, c’est de s’y rendre à bord d’un camping-car ou d’un van aménagé. Le phénomène du flygskam, ou la honte de prendre l’avion, n’a fait qu’accentuer cette tendance à l’heure où le voyage durable a la cote. 

Dans la mouvance du toujours plus durable, un autre engin a vu le jour : le camping-bike. Soit un vélo, qui se transforme en couchette ou en table et au-dessus duquel on vient accrocher une toile de tente. Pourquoi on adore ? Les vanlifers le savent mieux que personne : voyager en van  peut parfois s’avérer compliqué selon les itinéraires empruntés. Il arrive de se retrouver en plein milieu d’une route sans bitume où il est difficile de circuler à bord d’un véhicule tel qu’un camping-car. C’est pourquoi généralement, des vélos pliables sont souvent indispensables pour tout roadtrip : plutôt que de s’engager en plein centre-ville avec son gros van, on circule à deux roues, on emprunte des chemins qui ne sont qu’accessibles à pied ou en vélo et qui nous font découvrir des paysages inouïs. Le problème, c’est que tout le monde ne peut pas se permettre d’embarquer des vélos par manque d’espace.

 

 

Voyager en toute autonomie

Le camping-bike apparaît alors comme l’alternative idéale : on devient plus autonomes et on n’a besoin de rien à part de notre vélo. Le Cercle The World est une bicyclette d’un nouveau genre qui offre la possibilité de dormir dedans. Le vélo dispose d’un grand cercle qui fait office de cadre et dans lequel se déploie le couchage ainsi qu’une petite tablette de lit. Derrière ce projet ingénieux, on retrouve Bernhard Sobitta,  un concepteur allemand qui cherchait à créer un vélo qui serait équipé d’un hamac. Il a mis sur pied un vélo tout-en-un qui devrait plaire aux férus de voyage. 

 

 

Et que dire des cyclistes courageux qui jusqu’ici, pour s’offrir un voyage en vélo, devaient obligatoirement s’équiper. Entre la tente, le matelas autogonflant, le sac de couchage, la bâche pour vélo et tout le matériel nécessaire en cas de crevaison, difficile de ne pas s’encombrer. Actuellement le vélo n’est pas encore commercialisé, mais il a déjà été testé sur une distance de 1000 kilomètres. Il doit encore être amélioré avant d’espérer être commercialiser. L'ensemble du vélo ne pèse que 3,5 kilos, de quoi voyager des plus légers ! Retrouvez toutes les infos ici. 

Découvrez comment fonctionne le Camping-Bike :

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.