Les 5 thrillers pour l’été, lus et recommandés par Marc Filipson

L’actualité et cette vague épidémique ne vous font pas encore assez peur? Vous voulez davantage de frissons? Découvrez 5 romans inédits pour passer un été des plus palpitants. Marc Filipson, propriétaire de la librairie Filigranes, nous livre une angoissante sélection. Peur et mystère sont au rendez-vous !

Par Perrine Dor - By Christophe Licoppe on Photo News / Alexis Fauvet on Unsplash |

La sélection Filigranes 2020 des 5 polars les plus effrayants

Tous les 3-4 jours, cette librairie bien connue des Bruxellois vous propose une sélection des 5 livres: les plus captivants, les meilleures sagags historiques, et bien d’autres. Cette semaine, place au thriller ! 
Les libraires de chez Filigranes à Bruxelles se sont réunis pour vous dénicher les bons livres à dévorer sur la plage ou chez vous. Ces histoires n’attendent qu’à prendre vie sous vos yeux

 

Les refuges de Jérôme Loubry 
Édition : CALMANN-LEVY   

"Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d'aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte. Lorsqu'elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d'habitants âgés organisés en quasi autarcie. Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l'image que Sandrine en a. Pourtant, l'atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. Quelque chose ou quelqu'un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d'entre eux ne quitte-t-il jamais l'île ? Qu'est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ? Qui était vraiment sa grand-mère ? Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d'un sang qui n'est pas le sien..."

L’épidémie d'Asa Ericsdotter 
Édition : ACTES SUD

"Le charismatique Premier ministre Johan Svärd n'a qu'un seul objectif en tête : faire de la Suède le pays le plus sain d'Europe. Il veut éradiquer l'obésité, considérée comme une menace pour l'économie. Les églises se transforment peu à peu en centres de sport, les régimes extrêmes et les opérations chirurgicales se multiplient, et tous ceux dont l'IMC dépasse un certain seuil sont licenciés et expulsés de leur logement. Mais, à l'approche des nouvelles élections, le chef du gouvernement perd patience. Les « porcs », comme il les surnomme, continuent de mettre en péril l'avenir de la nation. S'inspirant des pages les plus sombres de notre histoire, il décide alors de passer à la vitesse supérieure et de mettre son plan à exécution... Landon Thomson-Jaeger, un jeune chercheur, comprend très vite le danger qui menace la population, mais lorsque sa voisine, Helena, disparaît subitement, il découvre que la situation est bien pire que ce qu'il pouvait imaginer. L'Épidémie est le roman glaçant du basculement vers le totalitarisme, annoncé par le nuage noir du populisme qui assombrit le ciel de notre humanité".
 

Octobre de Sveistrup Soren 
Édition : ALBIN MICHEL

"C'est le premier Thriller du créateur de la série culte the killing. Début octobre, dans la banlieue de Copenhague, la police découvre le cadavre d'une femme amputée d'une main. À côté du corps, un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons et d'allumettes. Chargés de l'enquête, la jeune inspectrice Naia Thulin et l'inspecteur Mark Hess découvrent vite que cette figurine est porteuse de mystérieuses empreintes : celles de la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires sociales, enlevée un an plus tôt et présumée morte. Thulin et Hess explorent toutes les pistes qui leur révéleraient un lien entre la disparition de la fille de la ministre et la victime à la main coupée. Lorsqu'une autre femme est tuée, selon le même mode opératoire, ils comprennent que le cauchemar ne fait que commencer... « Un thriller à résonance sociale, aussi sensible que finement maîtrisé. » Marie Chaudey - La Vie".

L’ami imaginaire de Stephen Chobsky 
Édition : CALMANN-LEVY

"Victime d'une relation abusive, Kate, mère célibataire, s'enfuit avec son fils Christopher. Ils finissent par se réfugier dans la petite communauté isolée de Mill Grove, en Pennsylvanie. Mais le garçon disparaît un jour dans les bois et revient métamorphosé. Une voix lui commanderait de construire une cabane en haut d'un arbre avant Noël, faute de quoi, tous auraient à subir des représailles."

Siège 7A de Sebastian Fitzek
Édition : ARCHIPEL 

"Il existe une arme létale que chacun peut embarquer sans encombre à bord d'un avion. Aucun contrôle au monde ne peut la détecter... Un vol de nuit Buenos Aires-Berlin. Une passagère fragile psychologiquement. Un psychiatre contraint de la manipuler afin de provoquer le crash de l'appareil. À défaut, sa fille, la seule famille qu'il lui reste, mourra...
Il fait également partie de la sélection pour le Prix Filigranes 2020."

 

 

L’œil de Marc Filipson

Lecteur invétéré et féru d’histoires en tout genre, Marc Filipson fait figure de maître incontesté dans le secteur très restreint de la librairie belge. Cet été, il nous dévoile ses coups de cœur en la matière, sa vision de ce genre littéraire mais surtout sa recette du bon polar. 

Selon vous, un bon thriller c’est… « Un roman qui provoque des frissons, qui fait froid dans le dos. Mais attention, en aucun cas, il s’agit d’un roman d’horreurs. Le lecteur est littéralement emmené au cœur d’une intrigue, surprenante ou pas soit-elle… »

Quel est votre recette du polar à succès ? « Il n’y a pas de recette miracle. Selon moi, il doit y avoir un bon suspens…Le lecteur doit littéralement et directement entrer dans l’histoire. Au plus celle-ci est en tiroirs, au mieux, cela est. On ne doit pas deviner d’emblée quelle sera la fin annoncée. On doit rester en permanence surpris, avide de la suite ! Néanmoins, il ne faut pas tomber dans l’irréel mêlant histoires rocambolesques et abracadabrantes, cela doit être  plausible avant tout. » 

Pourquoi n’y retrouve-t’on pas des thrillers régionaux ? « Pour cette sélection, il n’y avait pas de consignes spécifiques. On soutient bien évidemment l’édition belge en ces temps durs telle que l’autrice Valentine de Le Court pour « A vendre ou à louer ». On doit aider les auteurs de chez nous mais ici, cela reste avant tout des coups de cœur d’été ! »

Et un coup de cœur… « Je dirais non pas 1 mais 2 coups de cœur : Siège 7A et les Refuges. Le premier est sublimement construit grâce à un enchaînement de courts chapitres de 3 à 4 pages. On a incontestablement envie de connaître la suite. On est pris par l’histoire narrée, une histoire captivante et terrifiante ! Le second est assez interpellant. En effet, du début à la fin, on est manipulé par un auteur de grand talent. Tout se passe dans la tête…je n’en dis pas plus. »
 

 

Que du mystère distillé dans ces paroles.  Il n’en faut pas plus pour attiser notre curiosité. Et si finalement, le polar n’était pas tout simplement le livre à emporter avec soi en vacances pour se changer les idées en cette période de pandémie, une période si étrange….

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :