Minimalisme : se débarrasser du superflu en quatre étapes

Désencombrer sa maison, c’est aussi désencombrer son esprit. Collectionner des affaires en tout genre est une vraie addiction, il faut prendre conscience que son attachement aux objets est un vrai frein à une vie simple.

PAR ELISA DELL'AIERA. Photo by Bench Accounting on Unsplash |

Le minimalisme c’est un mode de vie simplifié et écologique. C’est choisir de ne vivre qu’avec l’essentiel en se débarrassant du superflu. Dans notre société de consommation, les objets ont tendance à s’accumuler dans nos maisons, nous laissant croire que "plus nous possèdons, plus nous serons heureux". Le minimalisme c’est aussi choisir de travailler moins, pour prendre le temps de se concentrer sur les choses qui comptent vraiment pour nous. 

En cette période post-confinement, les mentalités ont changé. Bon nombre de personnes se sont rendu compte qu’elles n’avaient pas spécialement besoin d’aller au restaurant ou chez le coiffeur toutes les semaines. Le télétravail et le chômage économique nous ont également permis de consacrer notre temps à d’autres choses. À quoi bon travailler 40 heures/semaines si c’est pour ne pas vivre la vraie vie ? Consommer moins vous permettra de travailler moins, vos besoins étant revus à la baisse. Prenez le temps de vous occuper de votre jardin, de faire des escapades à l’improviste dans toute la Belgique, d’aller faire du sport, de vous occuper des enfants après l’école, d’organiser des brunchs avec vos amis ou encore de faire bénévole dans une association qui vous tient à cœur !

Pour vous aider dans cette démarche, nous vous donnons cinq conseils pour appliquer ce que l'on nomme l' « unclutering » ou « désencombrement » en français. 
 

1.    Faire le tri

Faites trois piles : à jeter, à donner/vendre et à garder. Un à un, prenez chaque objets ou vêtement que vous possédez et posez-vous cette première question : « est-ce que je l’utilise régulièrement ? ». Si vous y réfléchissez, vous n’utilisez qu’une infime partie de ce que vous possédez au quotidien. Pour vos vêtements, faites le tri chaque saison et privilégiez les tenues intemporelles. Débarrassez-vous également des doubles : avoir deux services de couverts, à moins que vous n’organisiez des réceptions tous les week-ends, ça ne sert à rien. Les repas de Noël se font chez vous et vous êtes 25 dans la famille ? Demandez à votre cousin de ramener son service à lui !
Une fois le tri fait, vous verrez que chaque objet prendra automatiquement beaucoup plus de valeur qu’initialement car vous en aurez vraiment besoin. 

 

2.    Se détacher mentalement 

Il est parfois difficile de jeter certaines affaires… Soit parce que l’objet en question a une valeur sentimentale, soit parce qu’on a peur qu’il doive nous servir à l’avenir. 
Cela fait maintenant un an que vous n’avez pas porté cette jupe à pois qui traîne dans votre armoire parce que vous avez perdu du poids mais vous la gardez "au cas où"? Cette pièce appartient à votre passé. Débarrassez-vous-en et concentrez-vous sur le moment présent. 
Si vous avez peur de vous séparer de votre vieille tondeuse parce que vous pensez que vous en aurez besoin un jour, empruntez ! Faites un deal avec vos voisins : il vous prête sa tondeuse occasionnellement et en échange vous lui prêtez votre remorque pour aller à la déchetterie. Et si vous n’avez pas de bonnes relations avec vos voisins, tournez-vous vers votre famille ou vos amis. 
Faire une croix sur les objets sentimentaux n’est pas une mince affaire, pourtant dans la pratique il ne suffit que d’un geste. Pour y arriver,  demandez-vous toujours « est-ce que si je me débarrasse de cet objet, ma vie va changer ? ».

 

3.    Donner à ceux qui en ont besoin

Donnez une deuxième vie à vos affaires. Que ce soit en donnant les robes que vous ne portez plus à votre nièce ou aux personnes dans le besoin. De nombreuses associations comme Les Petits Riens, la Croix-Rouge ou encore Oxfam récupèrent de vieux vêtements, jouets, mobilier, livres et autres. C’est une façon d’alléger vos armoires tout en faisant une bonne action. 
Vous pouvez aussi les vendre ! Il existe des dizaines de plateformes efficaces pour revendre ses affaires. En voici quelques-unes :
•    Marketplace : il s'agit de la plateforme de marché en ligne de Facebook. Parfait pour les sceptiques du payement par internet puisque cette option n’existe pas. Pour payer, vous vous arrangez en « face to face » !
•    Vinted : une appli qui permet d’acheter, de vendre ou d’échanger ses vêtements. Rien de plus facile, faites une photo de ce que vous voulez vendre, attendez qu’un acheteur se manifeste et envoyez-lui le colis par la poste. 
•    Ebay : c'est sans doute le site le plus connu de vente aux enchères en ligne. Son avantage est qu’on y trouve de tout : des maisons aux voitures, en passant par l’électroménager. 
•    2ememain : il s'agit d'une plateforme gratuite semblable à Ebay par sa variété de catégories mais qui ne fonctionne pas aux enchères. Définissez un prix et vendez-le au premier acheteur, simple et efficace. 

 

4.    Faire des achats réfléchis 

Une fois que votre maison est allégée, il faut qu’elle le reste ! Vous n’avez pas fait tout ce travail pour retourner dans vos travers… Alors avant d’acheter quelque chose, posez-vous cette troisième question clé : « quand est-ce que je vais l’utiliser ? » ou pour la mode « avec quoi je vais le mettre ? ». Aussi, optez pour des produits de qualités qui durent dans le temps et favorisez le circuit court. Le minimalisme a pour but de réduire l’empreinte écologique donc autant faire les choses jusqu’au bout et donner un coup de pouce aux producteurs locaux. 
 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :