Où observer les cerisiers du Japon en fleurs en Belgique ?

Depuis quelques semaines, vous n’avez pas pu les louper : de nombreux arbres voient apparaître de jolies fleurs roses dans leur feuillage. Il s’agit des cerisiers du Japon. Mais où en observer si vous n’avez pas la chance d’en avoir dans votre rue ? Voici quelques spots où les cerisiers du Japon viennent colorer la vue.

Par Anissa Hezzaz. Photo by AJ on Unsplash. |

Au Japon, regarder les fleurs et en apprécier la beauté est tout un art qui se traduit sous le nom de « Hanami » dès l’arrivée du printemps. En effet, à partir du mois de mars ou d’avril, la tradition veut que les Japonais observent la progression de la floraison, à commencer par celle des fameux Sakuras, les cerisiers du Japon omniprésents dans tout le pays aux douces teintes roses et blanches.

Aujourd’hui, l’« hanami » est un prétexte pour faire la fête et s’est transformé en pique-nique sous les arbres en fleurs. Un phénomène qui a dépassé les frontières de l’archipel pour venir s’imposer chez nous aussi : on ne doit plus nécessairement se rendre en terre nippone pour observer les Sakuras en fleurs, il suffit de savoir où se rendre dans notre plat pays pour en admirer la beauté. Voici quelques spots où se rendre pour voir la vie en rose :

Au Jardin japonais d’Hasselt

Depuis ce 1er avril et jusqu’au 30 avril prochain, le jardin japonais d’Hasselt ouvre ses portes à l’occasion du festival d’observation des cerisiers en fleurs.  Connu pour être le plus grand jardin japonais d’Europe, il est possible d’y admirer des centaines de cerisiers du Japon en fleurs. L’histoire du jardin remonte à 1985 quand la ville d’Hasselt et la ville japonaise d’Itami décident de signer une charte d’amitié concernant le jumelage de ces deux villes sœurs. Des plans d’eau, des chemins pour se promener, des mini-cascades et un pavillon traditionnel ont été aménagés et rendent l’endroit paisible. Si dès le retour des beaux jours tout le monde s’y presse, c’est pour observer ses 225 cerisiers du Japon en fleurs. Cette année, en raison du contexte sanitaire, il est tout à fait possible de s’y rendre à condition de réserver son créneau horaire, soit le matin de 10h à 13h30, soit l’après-midi de 13h30 à 17h.

Pour réserver votre entrée, rendez-vous sur le site internet.

Dans les rues de Bruxelles

Certaines rues bruxelloises frappent aux yeux par leur patrimoine architectural exceptionnel, mais aussi pour la magnifique nature qui s’invite en pleine ville. Dans certaines de ces rues, ce sont les cerisiers du Japon qui se contemple dès le retour de beaux jours où ils poussent en nombre. D’ailleurs, ils sont même protégés dans certaines communes. Chaque année, les habitants du quartier de Schaerbeek organisent un apéritif géant sur l’Avenue Emile Max au moment de la floraison. À Saint-Gilles, les cerisiers du Japon sont en nombre sur le square Alfred Bouvier. À Etterbeek, c’est dans l’Avenue Jules Madou que l’on pourra admirer ces jolies fleurs roses et blanches où on y trouve une allée entièrement bordée de Sakuras. Enfin, du côté d’Ixelles, c’est à l’abbaye de la Cambre que vous aimerez vagabonder en quête de cet arbre magnifique. 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.