Pourquoi fait-on des blagues le 1er avril ?

Beaucoup de personnes aiment faire des blagues à leur entourage. Encore plus le 1er avril. D'où vient cette tradition qui amuse petits et grands ? On vous explique tout. 

Par Audrey Morard. Photo : Pexels/Andrea Piacquadio |

Il y a de fortes chances que les médias vous annoncent aujourd'hui des nouvelles pour le moins surprenantes et insolites. Vous avez du mal à y croire ? C'est normal, nous sommes le 1er avril. Et qui dit 1er avril, dit blague. Pour comprendre l'origine de cette tradition, il faut remonter au XVIème siècle... 

Une histoire de calendrier

Jusqu'en 1564, la population française dépendait du calendrier julien. L'année ne débutait pas le 1er janvier comme nous en avons l'habitude, mais le 25 mars afin de célébrer l'arrivée des beaux jours et du printemps. Si nous faisons la fête pour célébrer le passage à la nouvelle année, au XVIème siècle, la coutume voulait qu'on s'offre des cadeaux à la fin de la semaine, soit le 1er avril. Tout était réglé comme du papier à musique jusqu'à ce que le Roi Charles IX décide de changer les choses...

Le souverain décide en effet de passer au calendrier grégorien, celui que l'on connaît toutes et tous. Il débute le 1er janvier et se termine le 31 décembre. La raison ? Celui-ci serait plus en phase avec les planètes. Au XVIème siècle, une partie de la population était illétrée et n'avait pas accès à l'information. Impossible pour elle de savoir que le calendrier n'était plus le même. D'autres personnes ne voulaient pas passer au calendrier julien. Pour les embêter, les personnes au courant de ce changement important leur faisaient des blagues ou continuaient à leur offrir des cadeaux farfelus.

Le 1er avril dans le monde

La tradition du 1er avril est célébrée partout dans le monde. Dans les pays anglophones, le 1er avril se nomme the April Fool’s Day autrement dit "le jour de la duperie". La farce la plus courante ? Dire à un ami : "ton lacet est défait !". Fait particulier, les blagues n'ont lieu que le matin. Ne dit-on pas que les blagues les courtes sont les meilleures ? Au Japon, le premier jour du mois d'avril s'intitule bangusetsu, traduit par "la saison des 10 000 absurdités". Au Brésil et au Portugal, cette journée est appelée la journée des mensonges, tandis qu'en Russie et en Suède, on célébre les fous, plutôt que les blagues. 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.