Pourquoi faut-il se méfier de la "fish pédicure" ?

La fish pédicure, vous connaissez ? Il s’agit de se faire suçoter les peaux mortes par des poissons qui en raffolent. Une pratique qui rencontre un franc succès, mais dont il faudrait se méfier. Explications.

Par Anissa Hezzaz. Photos : zhan zhang on Unsplash. |

Depuis quelques années, la « fish thérapie », soit comme son nom l’indique, une pratique qui consiste à se faire pédicurer les pieds par des poissons,  a le vent en poupe au point d’être désormais le nouveau soin beauté à adopter pour avoir de jolis pieds. En particulier dans les pays d’Asie où la fish thérapie est très appréciée. Un soin naturel dont les résultats ne cessent de convaincre les adeptes de cette pratique.

Car si la sensation est très surprenante dans un premier temps, les plus chatouilleux d’entre nous n’oseront même pas plonger un orteil dans le bassin, les résultats seraient plus que satisfaisants. Mais au-delà des chatouillis, les centaines de minuscules poissons qui vont s’adonner à déloger les peaux mortes de votre corps, vous offriront aussi des micromassages à chaque aspiration, faisant de ce soin un moment agréable. Fini les râpes et autres crèmes gommantes pour retrouver la jeunesse de nos pieds, désormais nous pouvons donc compter sur ces mini-poissons pour manger cuticules et autres peaux mortes.

Des risques pour la santé 

Mais si les pieds en ressortent comme neuf, tremper ses pieds dans un aquarium géant ne serait pas sans risque pour la santé, comme l’a récemment relevé le Conseil supérieur de la santé et rappelé le magazine Flair. " Les risques d’infections (parfois graves) liés à la fish pédicure, dont tant l’eau que les poissons peuvent être les vecteurs ". Il existerait en effet un grand risque d’infection lié à la fish pédicure, dont certaines personnes peuvent être encore plus sensibles ( notamment les personnes porteuses du SIDA, des hépatites B ou C ou encore les personnes souffrant de diabète, d’eczéma, de dermatite ou de psoriasis).

" La présence de plaies ouvertes, voire une épilation à la cire ou un rasage des jambes au cours des 24 heures précédant la fish pédicure, constitue des facteurs de risque de contamination ". D’autant que tous les fish Spa ne satisfont pas toujours aux conditions légales d’ouverture. Résultat, les mesures d’hygiène ne sont pas du tout respectées et le risque de contamination est encore plus grand. Le Conseil Supérieur de la Santé voit donc dans la fish thérapie un vrai risque pour la santé et ne recommande pas du tout d’y avoir recours. Alors si vous aviez prévu un passage dans l'un des nombreux fish Spa lors de votre prochaine vacances en Asie, sachez qu'il vaut peut-être mieux attendre le retour chez vous pour une pédicure des plus conventionnelles chez votre esthéticienne.  

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :