Cinq postures de yoga pour retrouver le sommeil

Les troubles du sommeil ponctuent vos nuits d’insomnie ? Oubliez les analgésiques et tournez-vous plutôt vers le yoga ! Voici 5 postures pour tomber plus facilement dans les bras de Morphée.

par nour chennoufi. Photos : Elly Fairytale provenant de Pexels. |

200 ans avant notre ère, la pratique du yoga nait sous la forme d’une série de postures et d’exercices de respiration qui vise à apporter un bien-être physique et mental. Cet art de vivre compte d’innombrables vertus : il chasse le stress que vous avez accumulé au fil de la semaine, booste votre mémoire et votre créativité, et (bien sûr la vertu la plus connue) il vous fait gagner en souplesse. Mais ce n’est pas tout ! 

D’après une étude du Boston Medical Center (BMC) publiée dans le Journal of General Internal Medicine, le yoga serait un moyen imparable pour rétablir les troubles du sommeil. 53% des participants à l’enquête étaient atteints d’insomnie. Ces derniers ont suivi un programme de yoga durant 52 semaines, établi par les chercheurs. Au bout de six semaines seulement, l'étude révèle qu’ils étaient 3,5 fois plus susceptibles d’améliorer leur sommeil grâce à cette pratique hebdomadaire, s’ils effectuaient un programme complet de 12 semaines. Des résultats prometteurs, n’est-ce pas ? Sans plus tarder, attrapez votre tapis ! Nous vous présentons 5 postures de yoga à incorporer dans votre routine du sommeil. 

Posture de l’enfant (Balasana)
Cette posture reposante vous procurera un sentiment de calme et de stabilité. Elle aide à soulager le stress et la fatigue. Soyez prudent si vous avez des blessures à la hanche ou au genou. 
•    Agenouillez-vous par terre et rapprochez vos gros orteils.
•    Écartez les genoux à la largeur de votre tapis
•    Expirez et rapprochez votre buste de vos cuisses
•    Relâchez les bras au sol devant vous, les paumes vers le bas
•    Gardez votre front collé au sol
•    Recentrez-vous sur plusieurs respirations. À l’inspiration, laissez la cage thoracique s’ouvrir. À l’expiration, ouvrez le cœur et ancrez les hanches dans le sol.
•    Après une minute, revenez dans une position assise.

 

 

La cigogne ou la pince debout (Uttanasana)
Cette flexion vers l'avant vous permet de relâcher la tension de votre cou et d'étirer doucement vos mollets et vos hanches. Faites attention si vous avez une blessure au dos.
•    Tenez-vous debout, les pieds écartés à la largeur des hanches. Inspirez profondément.
•    Expirez et étendez votre torse vers l'avant et sur vos jambes pour allonger votre colonne vertébrale.
•    Tenez-vous aux coudes ou laissez vos mains reposer sur vos tibias
•    Ne faites pas d'efforts pour atteindre le sol - le but n'est pas d'obtenir une forme parfaite, mais d'allonger la colonne vertébrale et de détendre votre cou et vos épaules.

 

 

Demi-flexion avant debout face au mur (Ardha uttanasana) 
•    Écartez les pieds à la largeur de vos hanches
•    Abaissez votre buste jusqu’à avoir le dos plat, de sorte à former un angle droit. Veillez à garder vos pieds à la même largeur
•    Respirez profondément en pressant vos paumes ou le bout des doigts dans le sol à côté de vos pieds
•    Redressez vos coudes et cambrez votre torse pour l'éloigner de vos cuisses
•    Regardez vers l'avant, mais veillez à ne pas comprimer l'arrière de votre cou.
•    Maintenez la position arrière arquée pendant quelques respirations. Puis, avec une expiration, relâchez votre torse

 

Posture des pieds écartés (prasarita Padottanasana)
•    Tenez-vous debout et écartez les jambes jusqu’à atteindre les bords de votre tapis
•    Inspirez et bombez votre cage thoracique
•    Expirez en vous repliant vers l’avant. Ne courbez pas le dos, utilisez plutôt vos hanches
•    Placez vos mains de part et d’autre de votre visage et pliez les coudes en plaçant vos paumes sur le sol
•    Placez votre front au sol 
•    Inspire profondément et remontez lentement après 1 minute

 

 

Posture du cadavre (Savasana)
Terminez votre séance avec cette posture de 3 minutes.
•    Allongez-vous sur le tapis.
•    Serrez les genoux contre la poitrine et inspirez profondément.
•    Expirez et écartez les jambes tout en gardant votre coccyx bien ancré sur le tapis.
•    Vos pieds doivent être écartés à la largeur de vos hanches et détendus
•    Laissez le bas de votre dos s'assouplir et se détendre. Vous ne devez ressentir aucune douleur ou tension dans le bas du dos.
•    Détendez vos bras sur les côtés, les paumes tournées vers le haut.
•    Vérifiez que vos épaules ne sont pas voûtées et, si c'est le cas, détendez-les en les éloignant de vos oreilles.

 

 

Namaste !
 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.