Citytrip chic: un week-end insolite et gastronomique en Champagne

Alors que nous cherchons des idées pour des vacances différentes, le tourisme oenologique s'impose comme une alternative séduisante à la plage. Gastronomie, art et nature se mêlent en Champagne, où la Maison Ruinart a mis au point un programme d'exception pour cet été.

Ingrid Van Langhendonck, Photos DR |

Programme d'été haut de gamme

Située à moins de quatre heures de voiture de Bruxelles, la Champagne réunit nature et culture, savoir-faire, gastronomie et vin.L'occasion de découvrir, ou redécouvrir cet été, peut être encore plus que d’habitude, l’art de vivre à la française et la richesse du terroir et du patrimoine champenois. Il y a autour de Reims des centaines de producteurs de champagne à visiter, des petites maison à découvrir aux plus pretigieuses griffes plusieurs fois centenaires, chacune vous approtera une autre facette de la région et de son savoir-faire. La Maison Ruinart a profité de ce contexte spécial pour développer un programme particulier cet été.

Visite des coulisses et rencontres artistiques

Cette année, en plus de la traditionnelle visite guidée de 2h, la Maison innove avec une visite virtuelle. La totalité du parcours souterrain mais aussi des salons de réception et de dégustation décorés par l’architecte d’intérieur Eliott Barnes et évoquant l’ambiance d’une demeure aristocratique, ont été photographiés à 360° et digitalisés. Une fois équipé du casque de réalité virtuelle, vous pouvez parcourir librement tous les espaces dont certains inaccessibles en temps normal comme l’œnothèque, où le Chef de caves conserve les flacons les plus précieux. Pendant votre parcours, un ambassadeur Ruinart est disponible pour répondre à toutes vos questions.

En outre, la Maison est connue pour faire appel régulièrement aux plus grands artistes et designers contemporains pour rendre hommage à ses cuvées, son histoire, son patrimoine ou ses crayères classées au Patrimoine mondial de l’Unesco.  En 2020, c’est au britannique David Shrigley que la Maison Ruinart confie sa réinterprétation artistique annuelle. Lors de sa résidence artistique, David Shrigley a aussi été inspiré par le monde souterrain des crayères. Il a souhaité laisser de multiples traces dans les caves. Disséminés, ces messages, visages sculptés dans les parois friables ou graffiti décalés documentant son expérience à plus de 30 mètres sous terre, s’adressent tout autant aux visiteurs qu’aux hommes et femmes y travaillant quotidiennement. Ils se mêlent aux témoignages déjà visibles, laissés au fil du temps par des anonymes. La visite guidée permettra d’aller à la recherche de ces graffitis singuliers.
 

 

 

Parenthèse gastronomique

Pour la première fois, la Maison Ruinart organise cet été un brunch, avec deux services organisés les samedis et dimanches. Servis dans le jardin, à proximité des ceps de vignes de chardonnay plantés il y a deux ans dans l’enceinte de la propriété, ou dans la grande salle à manger, ils mettent à l’honneur la gastronomie française. Des arts de la table (céramique exclusive, couteaux à viande dont le manche est issu soit d’une ancienne table de remuage, soit d’un ancien cep de vigne) aux serviettes en lin brodés de l’incipit du tout premier livre de compte de la Maison, en 1729, Ruinart vous reçoit avec élégance et authenticité. C’est l’occasion de faire connaissance avec d’autres visiteurs et de déguster la cuisine de Valérie Radou, Chef de la Maison. Formée en école hôtelière et riche de plusieurs années d’expérience dans des établissements étoilés, elle élabore les menus, de l’achat des ingrédients (toujours de saison) à la préparation. Désormais, tout au long de l’année, pour les invités et les événements privés, elle imagine des menus bistronomiques pour mettre à l’honneur les cuvées de la Maison. Les accords mets et champagnes élaborés avec Frédéric Panaïotis, le Chef de caves, surprendront les gastronomes tout au long de ce brunch au champagne.

Le moment ultime, les dégustations

Cet été, Ruinart propose des dégustations au verre pour découvrir, en compagnie de nos sommeliers, la richesse aromatique et la fraîcheur de ses vins. On pourra déguster les traditionnelles cuvées, ainsi qu'un brut millésimé surprenant disponible uniquement en France. Mais il est également possible découvrir des vintages d’exception, les cuvées Dom Ruinart, qui vieillissent jusqu’à 11 ans dans les caves avant d’être proposées aux collectionneurs. C’est actuellement le millésime 2007 qui est mis à l’honneur. Une année particulière pour le chef des caves, Frédéric Panaïotis, car c’est celle de sa première vendange pour la Maison.

 

 

Tentés?

Maison Ruinart 4, rue des Crayères 51000 Reims, réservations sur www.ruinart.com ou  +33 3 26 77 51 52
Visite du lundi au dimanche, avec dégustation de 2 cuvées : 2 heures, 70 €/pers. Brunch les samedi et dimanche, 70 €/pers sans visite, avec deux cuvées servies
Dégustation des cuvées de la Maison, 9 € à 45 € le verre.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :