Des repas sains dans nos assiettes en quelques clics

Amener dans nos assiettes des plats savoureux, sur base de recettes originales, réalisées avec des produits frais, de saison, bio, respectueux des producteurs… Tel est l’objectif de ce nouveau concept imaginé par deux jeunes entrepreneuses. 

Par Sigrid Descamps. Photos Peach Belgium. |

Nous sommes nombreux à vouloir privilégier la consommation de produits bio, locaux, de saison… que ce soit pour des raisons de santé ou pour limiter notre impact sur l’environnement. Las, on n’a pas toujours la possibilité de concrétiser cette envie, faute de temps, de commerces ad hoc à proximité, de budget, etc. Un constat qu’ont aussi établi Chloé Maquet et Anne-Françoise Meurant, 25 et 35 ans, qui, voici un an et demi, ont plaqué leur précédente carrière pour plancher sur une solution.

« On sort toutes les deux d’une école de commerce", explique Chloé. "Anne-Françoise travaillait dans le secteur pharmaceutique et moi, dans la consultance organisationnelle. Nous avions toutes les deux envie de changement, d’un projet qui ait du sens. C’est propre à notre génération : elle se pose plus de questions sur son impact sur la société, sur le sens de ses actions. On prône toutes les deux la consommation locale, le bien manger, le bio, le local… et on s’est rendues compte que quand on bosse beaucoup, il est parfois difficile concilier le tout ! On voulait donc rendre la bonne nourriture plus accessible à un maximum de personnes. »

Plus forts ensemble

C’est ainsi que naquit Peach Belgium. L’idée ? Des recettes simples, à prix abordables (comptez une douzaine d’euros pour un box végétarien, de 15 à 20 € pour un box avec viande) à réaliser à base d’ingrédients frais, de saison, bio… réunis dans un box repas. « Au départ, on faisait tout nous-mêmes : acheter les produits, élaborer les recettes, préparer les boxes et les livrer, sur Bruxelles uniquement. »  

Le succès aidant, il a toutefois fallu revoir toute l’organisation. « La logistique devenait de plus en plus en plus compliquée et on a décidé de travailler avec des partenariats, d’allier notre force avec celles d’acteurs qui possèdent la logistique et évidemment, partagent les mêmes valeurs que nous. C’est comme cela qu’on a commencé à travailler avec les magasins bio coopératifs Färm. Désormais, le client choisit une recette en ligne, on envoie la commande au magasin partenaire, où des étudiants réunissent actuellement les ingrédients qui proviennent uniquement dudit commerce, et en privilégiant les produits locaux, dans une boîte, que le client vient réceptionner ensuite. »

Prise de conscience

Mais ce n’est pas là la seule alliance notable : « Durant le confinement, on s’est associée à Lift Minute pour faire livrer les boxs auprès de gens qui ne savaient pas se déplacer. On a aussi commencé à travailler avec des chefs de restaurants en vue (Dillens, Bouchery, Le Tournant…), qui travaillent des produits frais et de saison, et ont concocté des recettes. Deux associations que nous aimerions poursuivre à l’avenir. » 

L’avenir justement, comment le duo le voit-il ? « On espère que cela va continuer à se développer. L’idée est de bosser avec de plus en plus d’enseignes. Il y a clairement quelque chose à faire. On a déjà des clients réguliers, et avec le confinement, la clientèle a augmenté. Peut-être sera-ce un enseignement positif de cette crise : les gens en ont profité pour retourner derrière leurs fourneaux, ils accordent plus d’importance au bio, à la consommation locale, de saison… la prise de conscience était plus forte, on l’a ressentie sur le terrain, pourvu que ça dure ! »

peachbelgium.com

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :