Du kokedama au terrarium : un bouquet original pour la fête des Mères

Offrir des fleurs pour la fête des mères, c’est un grand classique. Alors pourquoi ne pas rendre votre cadeau un peu plus exotique ? Inspirez-vous de ces bons plans pour la surprendre.

KEVIN DUPONT. PHOTOS : LA FLORIDA STUDIO, SONNY ABESAMIS, INSTAGRAM, D.R. |

Le kokedama : les « sphères de mousse »

Quand on parle de plantes domestiques, on pense bonsaï et autres arts floraux comme l’ikebana. Bref, on pense Japon. Dernière création en date du pays du Soleil-Levant : le kokedama.

Il s’agit d’une « sphère de mousse » (traduction du mot japonais) sur laquelle on peut placer toutes sortes de plantes. Du petit arbuste aux grandes fleurs en passant par des exemples exotiques comme l’agave, tout est possible. Et contrairement au bonsaï, le kokedama est très facile à entretenir.

Les « paysages plantés » : de véritables œuvres d’art

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#bonsai #bonsailovers #penjing #bonsaitree #saikei#bonsailove

Une publication partagée par Fernando Chan (@fer3257bonsai) le

Pour les plus ambitieux, on passe au niveau suivant. Plus question de kokedama ou de bonsaï mais de « paysages plantés ». On en trouve autant au Japon sous le nom de saikei, en Chine avec le shanshui penjing ou encore au Viêtnam avec le Hòn Non Bộ.

Il n’est plus ici question d’avoir un petit arbre tout isolé. C’est désormais tout un jardin qui est reproduit. Autant dire que si on ne l’achète pas, il vaut mieux le créer avec art et minutie. Cela dit, effet garanti à l’arrivée.

Le terrarium : des compositions diverses

L’Extrême-Orient est peut-être gâté en plantes originales mais l’Occident a aussi ses arguments en la matière. Preuve en est avec la pratique du terrarium. Conçu au Royaume-Uni comme une petite serre sous le nom de caisse de Ward, le terrarium s’est progressivement rapetissé.

Aujourd’hui, il prend la forme d’une petite sphère, d’un œuf ou encore d’un octogone. On y met ce que l’on veut : plantes locales ou exotiques, décor sobre ou fantaisiste. Libre court à votre imagination. On peut même adapter son cadeau en fonction de la personnalité du destinataire. Pratique pour délivrer une touche spéciale rien que pour maman.

Les bouquets comestibles : pour les gourmands

Des fleurs, c’est bien joli sur le coup. Mais une fois fanées, le bouquet est bon pour la poubelle. La solution : le manger. Une drôle d’idée, et pourtant, cela fait mouche. Exemple à Paris avec Fleurivore qui offre de beaux exemples à partir de 35 €. Il s’agit d’une jolie façon d’allier écologie, plaisir et originalité.

Si on veut pousser la gourmandise jusqu’au bout, on peut même faire un bouquet de chocolats. C’est ce que propose Planète Chocolat à Bruxelles à 44,9 €. Une manière sympathique de bien montrer que l’on est en Belgique aussi.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :