Le Zoute Grand Prix dans la cour des très grands

Neuf ans après sa première édition, le Zoute Grand Prix était nommé aux Historic Motoring Awards, Oscars de la voiture ancienne. Retour sur les ingrédients qui ont permis de replacer la Belgique sur la carte internationale des amoureux d’oldtimers.

PAR ROGER CRUDENAIRE. PHOTOS : JOHN STAPELS |

Même si le Zoute Grand Prix n’a pas remporté la couronne suprême aux Historic Motoring Awards, la semaine dernière, sa première présence dans la short-list des événements de l’année est déjà une grande victoire. Le week-end zoutois y côtoyait des références comme le Goodwood Festival of Speed, les Grandes Heures Automobiles, le Lime Rock Historic Grand Prix, Le Mans Classic et le 120th Anniversary of the First British Motor Races... Excusez du peu ! Lors de la dernière édition, les 27 membres très discrets d’un jury international venus des quatre coins du globe, ont pu se rendre compte des caractéristiques de l’événement et de ce qui a fait sa réputation. Retour sur ces incontournables.

1. Cinq évéments en un

    Unique au monde, à notre connaissance, le Zoute Grand Prix réunit cinq activités qui se déroulent sur quatre jours. Un rallye de véhicules anciens construits entre 1920 et 1965, une vente aux enchères, une course de véhicules GT de moins de vingt ans, un concours d’élégance et le Zoute Top Marque permettant aux quinze marques automobiles partenaires de l’événement de dévoiler leurs fleurons. On comprend que si, lors de la première édition en 2010, on comptait entre 5 et 7 000 passionnés autour des voitures, le Zoute Grand Prix attire aujourd’hui plus de 250 000 personnes sur les quatre jours dans une station balnéaire huppée entièrement tournée vers l’événement.

    2. Des véhicules d'exception dans toutes les disciplines 

    La sélection des véhicules par les organisateurs est sans faille. Qu’il s’agisse d’une voiture actuelle ou ancienne, le Zoute Grand Prix n’accueille que les meilleures. L’amateur d’automobile ne sait plus où donner de la tête. À l’image de cette Jaguar type D qui ne concourrait pourtant que dans la balade pour véhicules anciens. Cette Long nose de 1956 fait partie des six véhicules rescapés de l’époque, deuxième aux 24 heures du Mans et pilotée, entre autres, par notre compatriote Paul Frère. Une véritable rareté que son propriétaire n’hésite pas à conduire sur les routes de la campagne flamande plutôt que de l’exposer dans un musée. C’est aussi cela, l’esprit du Zoute Grand Prix.

    3. Des partenaires fidèles

    Omniprésents, mais malgré tout beaucoup plus discrets que les pétaradants moteurs, les différents partenaires et sponsors du Zoute Grand Prix sont bien souvent présents depuis les premières heures de l’événement. C’est le cas du champagne Ruinart, la plus vieille maison de champagne (1729 !) dont l’ADN est pourtant très éloigné des traditions de podiums automobiles sur lesquels le champagne part en douche sur l’ensemble des spectateurs. Pourtant, dès le début de l’aventure, Ruinart a accepté de sortir du monde de l’Art et des salons feutrés pour soutenir l’aventure. Aujourd’hui, la maison champenoise est présente, mais comme les autres sponsors, sans jamais avoir à se répartir de critères de discrétion et d’exclusivité malgré l’ampleur de l’événement. Une autre prouesse des organisateurs pour leurs sponsors.

    4. Un concours d'élégance innovant

    À l’image des concours organisés à Pebble Beach ou à la Villa d’Este, ce sont plus de cent voitures exclusives, plus belles les unes que les autres, qui sont alignées sur le green du Golf Club du Zoute. Chaque année, le niveau des véhicules présentés progresse en qualité. Ce qui n’empêche pas les organisateurs d’imaginer de nouvelles animations pour le public présent. Cette année, pour la première fois, le concours d’élégance était l’occasion de découvrir les voitures en compagnie de sept guides qui ont pu expliquer les caractéristiques des principales voitures à plus de 1 000 personnes par jour. De quoi rendre la visite éducative et comprendre en quoi ces véhicules sont véritablement des œuvres d’art sur quatre roues. Cette année, le jury, présidé par Philippe Kantor, Head of Department Motor Cars chez Bonhams Europe et autre figure marquante de l’événement, a attribué le prix Best of Show à une Alfa Romeo 6C 2500 SS Coupé de 1948, carrossée par Touring Superleggera.

    5. Des idées pour l'année prochaine...

    2019 aura donc une saveur particulière au Zoute puisqu’il s’agira de la dixième édition. Et l’édition 2018 à peine terminée, les organisateurs de Zoute Events planchent déjà sur plusieurs nouveautés... Dont certaines sont encore secrètes. Mais on sait déjà que l’événement associera la région des Zoute Landen aux Pays-Bas avec un parcours de onze étapes autour de onze villes pour les voitures anciennes. Réservez déjà vos dates et votre inscription pour engager votre oldtimer. Cela se passera du 10 au 13 octobre 2019. Gentlemen, start your engine !

    Retour en images sur cette édition 2018 :

    Lire aussi :