Noël ailleurs : les traditions à travers le monde

Dernière étape de notre périple à travers l’Europe et le monde pour découvrir les traditions et les coutumes de Noël différentes de chez nous. Aujourd’hui donc, on part loin de la Belgique! Direction la Colombie, les Philippines ou encore la Russie... 

Par Mathias Renaux. Photo: Instagram / Michael Parulava on Unsplash |

En Russie

La Russie, pays orthodoxe, applique le calendrier Julien. De cette façon, le Noël russe est célébré dans la soirée du 6 au 7 janvier. Le jour de Noël est purement religieux pour les Russes. Une grande messe est organisée dans la cathédrale du Christ Sauveur de Moscou et est retransmise à la télévision, à travers tout le pays. Mais c’est plutôt la nuit de la Saint-Sylvestre qui occupe une place importante pour les Russes. A cette occasion, toute la famille se réunit pour un repas gargantuesque. Ce repas est composé de pas moins de 12 plats traditionnels, parmi lesquels un cochon de lait au four, une salade à la russe et le Selyodka pod chouboy, un plat qui peut se traduire par « le hareng sous son manteau de fourrure », des petits morceaux de hareng recouverts de légumes râpés. Pendant le repas, tous les Russes allument leur télévision pour visionner les vœux du Président et entendre les carillons du Kremlin retentir (c'est le moment propice pour faire un voeu!). Les Russes sont aussi très superstitieux. En cette soirée, ils ont l’habitude de porter uniquement des vêtements neufs, pour commencer l’année en beauté. Toutes les dettes doivent aussi être apurées, pour se lancer d’un bon pied dans la nouvelle année. Enfin, ils évitent de dormir durant la nuit ; sinon, cela signifie que l’année à venir sera molle et ennuyeuse.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Chloé Stérol (@chloe_sterol) le

Côté cadeaux, c’est le Père Gel (l’équivalent de notre Père Noël) et sa fille Snegurochka, qui les distribuent sur leur traineau, tiré par 3 chevaux. Ils viennent alors les déposer sous le joli sapin décoré de boules et personnages traditionnels, comme les matriochka. Encore beaucoup de familles réalisent elles-mêmes, à la main, leurs décorations de Noël, et qui se transmettent de génération en génération.

En Colombie

La période des fêtes de Noël commence le 8 décembre en Colombie, jour férié appelé El Dia de las Velitas, traduisez « le Jour des Petites Bougies ». En cette occasion, les habitants allument des bougies, qu’ils placent souvent dans des lanternes en papier, dès la veille au soir, en l’honneur de la Vierge Marie. Chaque bougie allumée est alors une occasion de prier pour l’un de ses proches. Toutes les rues, les fenêtres et les façades se parent donc de milliers de lanternes colorées, qui illuminent les villes à travers le pays. C’est le Pape Pie IX qui aurait instauré cette tradition en 1854, qui s’est très vite transformée en symbole national. En plus des lanternes, des fêtes sont organisées dans les villes, avec de la musique traditionnelle, qui mettent tous les Colombiens dans l’ambiance des fêtes de fin d’année.  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Popayán CO (@popayanco) le

En ce qui concerne les traditions, les Colombiens célèbrent la novena, une période de 9 jours avant Noël, où les familles se retrouvent pour prier, se recueillir, et chanter les « villancicos », les chants de Noël traditionnels, le tout autour de la crèche. Et parce que Noël ne se fête pas sans bon repas, les tables colombiennes se parent de mets plus festifs les uns que les autres le jour du réveillon. Les plats diffèrent en fonction des régions, mais on retrouve généralement des jambonneaux aux pruneaux, des buñuelos (des boulettes de fromage frites) et en guise de dessert, la natilla, un flan à la canne à sucre. Pendant tout le repas, l’ambiance est à la fête mais aussi à la rigolade! Les Colombiens sont de bons vivants et aiment jouer à des jeux pendant la soirée, appelés aguinaldos. Parmi eux, le « tres pies », un jeu pour lequel il faut éviter que les autres convives intercalent un de leur pied entre les vôtres, sous peine d'un gage. Plutôt étrange, mais typique !

Aux Philippines

Le pays d’Asie du Sud-Est étant majoritairement catholique (90% de chrétiens), la fête de Noël y est célébrée avec ferveur, comme une exception à travers le continent, qui l’applique par pure sécularisation. Là-bas, une messe du coq (Simbanggabi) y est célébrée, chaque matin à l’aube, les neuf jours précédant Noël. La croyance veut que celui qui assiste aux neuf messes voit ses vœux se réaliser. Le 24 décembre, toutes les familles se réunissent pour se rendre à la messe festive de Pasko (Noël), qui a lieu à travers l’archipel. Ce n’est qu’après cette messe que le diner de Noël peut être dégusté, avec dans les assiettes du jambon au miel, du poulet grillé au vinaigre ainsi que beaucoup de riz.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Global Translations (@globaltranslations) le

Mais l’évènement phare de Noël aux Philippines est très certainement le festival des lanternes géantes (Ligligan Parul Sampernandu), qui a lieu à San Fernando, la « capitale » de Noël philippine. Lors de ce festival, pas moins de 11 quartiers s’affrontent pour construire les plus belles et les plus grandes lanternes de l’année. Certaines font parfois plus de 5 mètres de haut et sont agrémentées de guirlandes lumineuses qui créent de véritables tableaux, à la manière d'un kaléidoscope. Ce festival attire d’ailleurs des curieux de partout dans le monde.

En plus de ces trois destinations, sachez qu’à Caracas au Venezuela, les habitants se rendent à la messe en rollers, une tradition si populaire que toutes les routes de la ville sont interdites aux voitures. En Australie, il est courant d’aller fêter Noël sur la plage en mode picnic, en raison des températures estivales ! Enfin, au Japon, on mange parfois en famille un KFC pour Noël, une tradition installée par la chaine de fast-foods qui aurait créé un menu de Noël expressément pour un groupe d’expatriés qui ne trouvaient rien d’ouvert en ce jour particulier…

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :