Que faire à la montagne quand on n’aime pas le ski ?

Vous n’aimez pas le ski, mais histoire de ne pas passer vos vacances en solitaire, vous avez accepté un séjour à la montagne … Ne déprimez pas ! Les stations ont pensé à vous : entre repos, grand air et expériences extrêmes, il y en a pour tous les goûts !

Par DB et IVL. Photos D.R / Unsplash. |

C’est en effet pour convaincre ou conserver une clientèle pour qui le concept “montagne” ne se résume pas à la seule glisse que les stations françaises ont entrepris depuis plusieurs années de diversifier leur offre. Plus une station n’oserait omettre de proposer une piscine, cinéma, bowling ou autres espaces Spa et bien-être, pour attirer une clientèle de non-skieurs. Les sports d’hiver sans ski, c’est désormais tout sauf ennuyant. La preuve…

Les plus festifs

Si certaines stations, comme Isghgl en Autriche on fait de la fête et de l’après-ski leur marque de fabrique, les initiatives festives se multiplient, même dans les stations les plus familiales. Ainsi, des bars comme La Folie Douce proposent DJ et concerts dès 14h afin de réjouir les noceurs. Présente sur six stations  dans les Alpes (Val d’Isère, Méribel, Val Thorens, Morzine Megève et l’Alpe d’Huez), la formule cartonne à l’après-ski. Cette année, la station de l’Alpe d’huez s’est même payé le plus prestigieux des festivals : Tomorrowland Winter viendra faire danser les amateurs du 9 au 16mars ! Une idée de génie pour drainer un public avide de musique et de fêtes.

www.tomorrowland.com/fr/winter www.lafoliedouce.com

Les plus extrêmes

On connait depuis quelques saisons le Fat Bike, un vélo à larges pneus, qu’on enfourche comme un VTT, les roues écrasant la neige sans s’y enfoncer, un régal pour les amateurs de vélo. Une activité répandue dans de nombreuses stations et qui existe en modèle classique, électrique pour les plus paresseux (à Megève par exemple), ou plus simplement en technique trottinette.

Mais pour les plus audacieux, désireux d’une activité extrême, il est possible de s’offrir un baptême de plongée sous lac gelé. Un vestiaire bien chauffé avant et après l’expérience, un trou dans la glace, une combi 100 % étanche, des bonbonnes, et vous voilà parés pour la trempette, même pour les néophytes. D’autant qu’on ne ressent absolument pas le froid. La plongée sous-glace est notamment possible à Tignes, Morzine ou même Gerardmer, dans les Vosges.

www.plongeesousglace.com, www.adrenaline-hunter.com

Les plus glamour

Si chaque station propose une foule de balades à pied ou en raquettes, un bol d’air souvent pimenté de rencontres avec les animaux de la montagne, marmottes et autres chamois ... Il est aussi possible de s’offrir le doux frisson d’une promenade en traineau. C’est possible d’une part sur un grand traineau, en mode Papa Noël, tiré par un cheval, comme à Avoriaz, aux Deux Alpes ou à Méribel. Mais d’autre part, on peut aussi découvrir la  balade en chiens de traîneaux, modèle Grand Nord canadien. (Une discipline qu’on peut exercer aux Deux Alpes, à Tignes, Megève, dans le Val d’Arly, etc..). L’initiation au “mushing” est souvent également possible. Un petit air de Laponie garanti.

www.les2alpes-chienstraineaux.com, www.lesmenuires.com, www.megeve.com. 

Le plus poétique

Mais le plus extatique et méditatif reste sans doute le trip en montgolfière, comme à Courchevel ou Megève. Organisés au lever ou au coucher du soleil, ces vols offrent 3 heures d’aventure époustouflante, dont une heure de vol au sommet des montagnes. Après le gonflage de la montgolfière, spectaculaire, vous embarquez dans une nacelle sans itinéraire précis, seule compte la contemplation… À l’atterrissage, l’équipe vous attend avec un petit verre, pour vous réchauffer un peu car, comme on peut s’y attendre, il vaut mieux prévoir une bonne petite laine avant de décoller.

www.skivol.com

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :