Quel verre pour ma bière ?

Le choix d’un verre de bière spécifique ne relève ni du caprice ni d'un souci esthétique. La forme du verre influe en effet sur la température, la mousse, mais permet aussi de faire ressortir les arômes et saveurs. Et certains verres conviennent mieux que d'autres à tel ou tel type de bière.

Par Sigrid Descamps. Photos Pixabay, Unsplash. |

 

On peut apprécier boire sa verre au goulot, dans un simple verre, voire – en festival notamment – dans un écoverre recyclable. Mais les vrais amateurs  vous le diront : une bière, cela se déguste dans un verre adapté. La forme et la taille du verre jouent en effet sur la température, la formation de la mousse, les arômes, les saveurs… Petit guide des principaux verres existants pour s’y retrouver et savourer au mieux les breuvages houblonnés.

La chope

On la reconnaît à son anse et à ses parois épaisses à facettes. Deux caractéristiques qui permettent de maintenir le contenu à température fraîche. Elle est parfaite pour les bières blondes traditionnelles.

La pinte ou verre droit


En droite ligne des pubs irlandais, leur forme permet d’obtenir une mousse assez épaisse. Idéale pour les bières irlandaises justement, type Guiness, mais aussi les stouts et les bières ambrées.

Le verre tulipe


Il doit son nom à sa forme qui rappelle… la tulipe ! Sa forme booste la charge aromatique et laisse les bulles remonter par le col resserré. On la prend en main par le pied pour éviter le contact thermique avec le haut du verre. Conseillé pour les blondes légères et mousseuses.

Le calice

  

Le verre des bières d’abbaye ! Son col large facilite la retombée de la mousse, ce qui permet de bien sentir les arômes.  

Le ballon


Proche du verre à vin, on le destine à l’origine aux alcools type whiskey et cognac. Son col serré permet de concentrer les arômes. Il convient bien aux bières à forte teneur en alcool et aux brunes peu gazeuses.

Le bock


Le verre parfait pour les bières blanches, où l’on peut insérer une rondelle de citron.

Le nonic


Le plus ergonomique. Prisé dans de nombreux bars, il se reconnaît à son petit bourrelet en haut du verre et peut accueillir aussi bien brunes, blondes, rousses, blanches. Il est pensé pour favoriser la dégustation, la prise en main…

La flute


Pourquoi ne la réserver qu’aux vins blancs pétillants et au champagne ? Sa forme en fait une alliée parfaite des bières fruitées, dont les bulles ne s’échappent pas trop vite.

Le teku


Créé en Italie en 2006, ce verre chic a été pensé pour la dégustation ; sa forme permet à la mousse de se développer pour à la fois aérer la bière et libérer les arômes ; Il peut accueillir toutes les bières… avec modération !

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.