Tatiana Silva présente sa collection estivale

La belle animatrice rempile pour une nouvelle collaboration avec la marque belge de prêt-à-porter Lola Liza. Le résultat ? Cinq pièces estivales confortables et élégantes, à découvrir en boutique et en ligne dès ce 8 juillet. Elle nous en dit plus…

 

Par Sigrid Descamps. Photos : Lola Liza. |

Suite au succès de leur première collaboration à l’occasion des dernières fêtes de fin d’année, Lola Liza et Tatiana Silva se sont retrouvés pour imaginer une nouvelle capsule mode composée de cinq pièces – une jumpsuit et quatre robes dessinées en Belgique, réalisées en Italie-  confortables et élégantes.

Qu’est-ce qui vous plaît particulièrement dans cette collaboration avec Lola Liza ?
Tatiana Silva : C’est une vraie aventure humaine, où l’on m’a réellement donné l’occasion de créer. Il y a beaucoup de collaborations où la personnalité colle simplement son nom sur des produits tout fait, en espérant que ça corresponde plus ou moins à ses valeurs. Ici, ce n’est pas le cas. Je pouvais apporter ma patte. Pour la première collaboration lors des fêtes de fin d’année, j’avais eu carte blanche, j’avais des idées très nettes de ce que je voulais qui, par ailleurs, sortaient pas mal de ce que Lola Liza fait habituellement. Ici, je me suis plus laissé guider. Mes idées partaient dans tous les sens et il a fallu les canaliser. L’idée, c’était aussi de créer des tenues accessibles à toutes, qui s’adaptent à toutes les morphologies. Elles collent aux tendances, mais je tenais aussi à ce qu’elles soient intemporelles, qu’elles puissent être portées durant plusieurs années sans qu’on se dise « Ah oui, c’est typiquement  un modèle 2020 » (rires).

 

 

 

 

Pour quelles occasions ont été pensées ces cinq tenues ?
La longue robe rose en soie (ci-dessus) est plutôt pensée pour des mariages ou des événements. La robe-veste noire est aussi plus à porter en soirée, car elle est un peu plus sophistiquée. Mais on peut évidemment les porter en journée aussi si l’on en a envie, avec des talons ou des spartiates, chacun fait ce qu’il veut en fait. Mais c’est clairement moins dans nos habitudes que d’adopter une tenue plus élégante, plus chic, ou dans des matières plus nobles, pour aller se balader en rue ou pour aller faire ses courses par exemple, on voit plutôt ça dans certaines pubs en fait (rires). Les trois autres pièces par contre, sont faites pour être portées tous les jours. Prenez la jumpsuit, elle est hyper ample et peut se porter de manière cool. La robe blanche en popeline et la verte à imprimé fleuri aussi… En fait, c’est à celle qui la porte de décider. Perso, j’aime bien faire la différence entre ce que je porte le jour et le soir. Mais cela peut se faire avec une même pièce, que je sophistique moi-même avec des bijoux, une autre coiffure, un autre maquillage…

 

 

Quelles sont vos influences ?
Je n’en ai pas vraiment. Je suis assez classique en fait. A l’antenne, on me verra souvent dans une robe fourreau façon « Première Dame », ou dans un pantalon taille haute style « Drôle de Dames »… Mais parfois, je craque pour un modèle plus pointu. Il y a aussi une différence entre ce que je porte pour le boulot et dans la vie de tous les jours. Par contre, je souffre d’une réelle déformation professionnelle (rires). Pour présenter la météo, pour des raisons techniques, je ne peux pas porter de vert, alors que j’adore cette couleur. Et je constate que cela déteint sur mon propre dressing : il y a de moins en moins de vert dedans. Sinon, je ne suis pas fan des petits imprimés. Je préfère les modèles unis. Ici, l’équipe de Lola Liza a dû me pousser pour ajouter des imprimés. Il y en a un peu sur la jumpsuit. Et surtout, il y a la longue robe maxi à fleurs… et verte !

 

 

Avez-vous une pièce coup de cœur ?
Pour moi, une pièce de cœur, c’est une pièce que je vais pouvoir porter tous les jours. J’adore la longue robe de soie rose, je la trouve sublime, mais je ne pourrais pas l’utiliser à tout-va. J’aime beaucoup la robe blanche. Par contre, à titre professionnel, c’est sans doute la noire que je porterais le plus.

 

 

Voudriez-vous lancer votre propre marque ?
Non, ce n’est pas mon métier. J’aime les collaborations avec des gens qui ont la structure, les connaissances, l’expérience… et qui me donnent un minimum de liberté !

Pièces disponibles des tailles 34 à 46, de 49 à 69 €, dans une sélection de boutiques et en ligne.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi: