Adoptez le Meal Prepping: la méthode gain de temps et perte de poids

Choisir un moment pour préparer et emballer tous ses repas de la semaine : c’est la méthode qui permet de gagner du temps et de l'argent, qui fait de nous un consommateur plus responsable, et même parfois plus mince.

Ingrid Van Langhendonck, Photos DR |

 

L'esprit pratique

Exit les journées à rallonge où rien que l’idée de gérer le souper devient source de migraine, fini la pizza en vitesse parce qu’on n’est pas capable de faire mieux : aujourd’hui, on planifie, on organise, on prépare à l’avance et quand on rentre de séminaire, on n’a plus qu’ à sortir un tupperware du frigo à déguster pour décompresser.

Les disciples du mealprepping, une tendance venue tout droit des États-Unis, sacrifient en effet quelques heures de leur week-end (ou d’un jour de la semaine, c’est selon) pour préparer leurs repas hebdomadaires ou de grandes quantités de divers aliments - céréales, légumineuses, légumes, œufs durs… - qu’ils congèlent ou conservent, sachets pratiques à accommoder ensuite au gré de leurs envies. Ce qui leur permet d'emporter leur lunch au boulot et de passer directement du frigo à la table, parfois avec un rapide détour par le four, quand ils rentrent chez eux. Si pour certains - les organisés de nature - la tendance coule de source, pour d’autres, il s'agit d'une véritable révolution.

C’est en observant les foodies d’Instagram que l’on comprend les multiples avantages de la technique. En une fois, on prépare près de dix repas, une prestation de moins de deux heures qui, en plus ont été pensés pour être équilibrés et donc plus diététiques, car c’est bien connu, c’est quand on est pressé, fatigué et qu’on a juste faim, qu’on avale n’importe quoi.

Les conseils de Marie

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Rétrospective ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Voilà ! On y est ! 6 mois ! C'était le temps que je m'étais laissé pour me remettre à @WW_france, retrouver mes bonnes habitudes alimentaires et perdre quelques kilo bonus ! ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Au début, tout a super bien commencé, j'avais perdu 3,5 kg et puis notre copain, covid, est arrivé et là, patatra. La vigilance a baissée la garde, la volonté s'est égarée et les petits efforts se sont fait grignoter jour après jour pour revenir au point & poids de départ. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Mais voilà, j'ai pas dit mon dernier mot, je m'y suis remis de plus belle depuis 10 jours. Je note tout, j'ai changé de couleur (je suis retournée en #TeamBleue qui me convient bien mieux que la #TeamViolet), j'ai recommencé le sport 2x/semaine. Bref, une deuxième chance s'offre à moi ! ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Cela fait quasi 2 ans que @WW_france m'accompagne au quotidien, (j'ai perdu 25kg et 18 kg après mes 2 grossesses) avec des petites pauses mais je reste indulgente avec moi-même. Rome ne s'est pas construite en 1 jour et force et persévérance arriveront au bout de l'objectif que je me suis fixée. Ici ce n'est pas la rapidité qui prime mais bien "l'apprentissage des bonnes habitudes". ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Ce qui m'aide aussi c'est que je suis le programme avec une copine et on se motive au quotidien, on partage nos recettes fétiches et petites astuces. Mine de rien c'est super boostant pour le moral ! C'est d'ailleurs pour ça qu'avec @WW_france on s'est dit que c'était cool de vous offrir un abo digital de 3 mois pour celui/celle qui voudrait commencer l'aventure avec moi ! Pour ça, partagez en commentaire votre motivation et le/la plus motivé(e) gagnera un code promo ! ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ @WW_France #AmbassadriceWW #monWW #PourTous #WWFrance Shoot by @elodie.deceuninck

Une publication partagée par ✧ Marie G. ✧ (@mariegourmandise) le

 

Alors que l’anti-gaspi est au cœur des préoccupations des belges, la bloggueuse Marie Gourmandise, jeune maman trentenaire et reine de la débrouille en cuisine, déjà suivie par plus de 22 000 abonnés sur Instagram, édite son second livre : Busy Busy, un livre de recette pour femmes pressées que nous sommes toutes. "Je suis un peu nulle en proportions", confesse-t-elle, "alors quand il y a des restes, je congèle tout en portions individuelles." Pour Marie, le meal prepping est surtout un moyen de lutter contre le gaspillage: le congélateur, qui "est un super allié", lui permet de conserver certains aliments à peine entamés et de les réintégrer à d’autres repas.

Une organisation qui constitue aussi une économie considérable : Pour dix repas, vous pourrez vous en sortir pour moins de 60€, soit plus ou moins 300 euros par mois pour une famille moyenne. Si vous additionnez le prix de vos sandwichs, pizzas surgelées et autres plats de cantine, vous constaterez rapidement l’avantage. Sans oublier que cette technique vous permet d’anticiper vos apports caloriques et de mieux les doser.

C'est donc dans l'organisation que réside la clé du food prepping, surtout si l'objectif n'est pas de manger la même chose toute la semaine. Alors pour réussir ce défi, les réseaux sociaux comme Pinterest ou Instagram regorgent d'idées, inspirez-vous car le changement, c’est maintenant.

www.mariegourmandise.com

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi