Comment sont fêtées les mamans dans le monde ?

La fête des Mères est aujourd’hui célébrée d'un bout à l'autre de la planète. Mais cela ne veut pas dire que cela se déroule partout de la même façon.

KEVIN DUPONT. PHOTOS : PXHERE, D.R. / Pexels. |

On pourrait croire qu’il n’y a pas dix mille manières de faire plaisir à sa maman. Des fleurs, des chocolats, quelque chose dont elle avait envie et une démonstration d’amour. Oui, sauf que cette démonstration peut se décliner de multiples manières en fonction de l'endroit où on se trouve dans le monde.

En chantant et en mangeant

Sans surprise, on invoque souvent de quoi satisfaire les estomacs comme cadeau. Mais au Mexique, cela prend des dimensions digne d'une orgie alimentaire. Les restaurants voient, pour leur plus grand plaisir, débouler les familles à leurs tables. Et c'est peu dire ! Il s’agit pour eux d’un des jours les plus importants pour leurs chiffres d’affaires.

Il arrive aussi que des Mexicains recrutent un groupe musical local composé de mariachis pour chanter "Las mañanitas" à l’élue. En République dominicaine, c’est carrément un "Hymne aux mères" qui a été créé par l’épouse d’un ancien président.

Le romantisme asiatique

Bien évidemment, les mères ont droit à des messages romantiques. Et pour cela, chacun le fait à sa sauce. Aux Philippines, une tradition est née dans ce cadre-là. Durant une journée, les enfants portent sur eux une fleur bien spécifique : la liane corial, appelée localement "cadena de amor". Généralement, la liane corail est rose, mais si la mère a quitté ce monde, cette plante prend une couleur blanche. Question de toujours montrer l’affection envers elle.

En Extrême-Orient, c’est une autre fleur qui récolte la majorité des suffrages : l’œillet, généralement rouge ou rose. Des roses peuvent également s’inviter à l’occasion ainsi qu’une jolie calligraphie à destination de la vedette du jour.

Les mères, ça se fête (vraiment) !

Ces variantes dans les cadeaux ne sont cependant rien comparé à des changements beaucoup plus profonds. En Éthiopie par exemple, ce n’est pas un seul jour qui est destiné aux mères mais trois ! Ce qui est en réalité un festival prend le nom d’Antrosht. Il célèbre en même temps la fin de la saison des pluies.

En Thaïlande, la fête des mères est avant tout celle d’une d’entre elles : la reine. L’anniversaire de cette dernière constitue l’occasion de célébrer toutes les mamans du pays. On voit alors souvent du jasmin offert comme présent.

Enfin, en Corée, on fait d’une pierre deux coups car la mère n’est pas célébrée seule. Le père l’est aussi et ce le même jour. Le nom de cette fête, célébrée même au niveau gouvernemental, est adapté en conséquence : il s’agit de la "fête des parents". Deux fois plus de raisons pour passer la journée à leurs côtés.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :