Déco: 5 tendances épinglées à Maison & Objet

Alors que la première édition de 2019 de ce salon international dédié à l’art de vivre, à la décoration d’intérieur et au design vient de fermer ses portes à Paris, nous avons épinglé pour vous les 5 tendances majeures à retenir pour faire de votre intérieur un petit nid trendy.

Par Florence Frans. Photos Domani.be et Florence Frans. |

1. Les animaux disparus ou en voie d'extinction

Serait-ce pour nous rassurer ou pour ne pas nous faire oublier de prendre soin de ce que mère Nature a mis du temps à générer ? Nous n’avons pas trouvé de réponse. Mais toujours est-il qu’une des tendances dominantes en matière de déco sera de faire grouiller son intérieur de bestioles telles que les gorilles, chimpanzés, lions, rhinocéros, mais aussi perroquets, dinosaures et autres espèces disparues ou en voie de l’être. Il faudra ajouter à cela une ambiance de jungle urbaine, tendance déjà bien en place depuis quelques saisons déjà, que ce soit à l’aide de vraies ou fausses plantes ou encore de photos de la savane tirée au format papier peint, et le tableau sera complet. Nous ne jugeons pas, mais gare au faux pas et au « trop is te veel ».

2. Le monde aquatique

Vases aux formes organiques, suspensions rappelant un banc de méduses, papier peint peuplé de poissons, buffets faisant office de récifs coralliens, homards sur tapis de coton… les prochains mois seront iodés ou ne seront pas. Retour aux nineties oblige, la déco évoquant embruns et bord de mer est de retour. Attention cependant à ne pas en faire de trop afin que votre salon et votre salle à manger ne ressemblent pas à la déco vieillotte de certaines petites gargotes sans prétention qui suspendaient filets de pêche et faux crabes au mur pour tenter désespérément de vous emmener sur les plages de Paros ou d’Alghero en Sardaigne.

3. Tapis et moquettes

Berbères, en coton, colorés ou non… sans pour autant la fumer, moquette et tapis seront les rois de vos intérieurs en 2019 ! On sentait poindre le retour de ce duo, pourtant banni des salons depuis de nombreuses années, car suspectés d’aggraver une flopée d’allergies et d’accumuler de multiples saletés, le salon Maison et Objet semble confirmer ce come-back. Cependant, la venue de nouvelles matières permettant un entretien plus facile, voire un lavage en machine, pèsera dans la balance pour un achat programmé à court terme. Vous hésitez encore ? Notez que le grand avantage des tapis et moquettes est de permettre d’isoler efficacement vos sols contre le froid et d’améliorent l’acoustique des pièces dans lesquelles ils sont posés. Petite remarque au passage : plusieurs mises en scène d’exposants nous rappelaient furieusement les intérieurs de nos grands-parents, à savoir ceux des années 60 et 70, si on ajoute à cela des fleurs de roseaux séchées dans de grandes jarres posées à côté du canapé. L’histoire se répète, la déco aussi.

4. La céramique et autres matériaux bruts

Enfant ou adolescent, vous avez été noyés par les créations en céramiques et les poteries que vos mamans ramenaient de leur cours du soir, ce qui a provoqué chez vous une aversion prononcée pour ce genre d’élément de déco. Malheureusement pour vous, sachez qu’il faudra compter désormais avec cette vaisselle pourtant durable et apprendre à en apprécier toutes les subtilités, car ce qui se fait à l’heure actuelle est absolument somptueux. Certaines pièces relèvent en effet de l’œuvre d’art et méritent que l’on s’y attarde. Travaillés ou non, d’autres matériaux s’inviteront à notre table ou sur nos meubles; comme le béton, le bois (flottés ou non), le fer rouillé et le coton brut.

5. Le gigantisme et autres pièces monumentales

Pots de fleurs qui s’apparentent plus à un petit bassin de nage ou à un jacuzzi, miroirs à bords dorés aux dimensions extravagantes, tirages photos XXXL, tapisseries dignes de celles de Versailles et déco de table surchargée… la saison à venir explosera les proportions de ces divers éléments pour régner de façon impériale dans vos salons. Leur taille n’aura d’autre fonction que celle d’attirer tous les regards. Ceci ne conviendra évidemment pas à tous les intérieurs…

 

Ajoutez à cela que le marbre, le laiton, les suspensions aux globes de verre blanc et le velours ronronnent toujours en tête des matières les plus populaires dans le domaine de la déco et son à mixer avec parcimonie avec les tendances citées ci-dessus.

Sachez aussi que le discours écologique était aussi à la base de toute conversation : les bois venaient de France quand la marque était française, les cires des bougies étaient naturelles, les cotons étaient bio et issus de cultures responsables et on en passe. Reste à consommer le tout de manière plus responsable, d’acheter davantage par nécessité que par désir ou plaisir, et nous aurons réellement fait un pas en avant pour préserver notre environnement.