La lune influence-t-elle vraiment notre vie ?

La lune intrigue les Hommes depuis des millénaires. Si certains ne croient pas à son influence, d’autres en sont persuadés. Rencontre avec l’astrologue Véronique Kattel Ballan pour en savoir plus.

PAR MARGAU GONZALEZ. CRÉDIT PHOTO : PIXABAY/AMBITIOUSBANANA |

Vous avez mal dormi le week-end dernier ? La pleine lune en est peut-être la cause. Nombre de scientifiques ont étudié le pouvoir du satellite sans jamais être certains de son influence. Pourtant, certaines personnes sont persuadées que le cycle lunaire régit leur vie. Nous avons contacté Véronique Kattel Ballan, astrologue, pour tenter de démêler le vrai du faux.

 

Nous ne sommes pas tous égaux face à l’influence de la lune

"On dit souvent que la lune influence les marrées mais c’est une goutte d’eau dans l’océan ! D’autres éléments entrent en compte, comme les planètes." Le décor est planté.  Véronique Kattel Ballan, de sa voix douce et rassurante, émet quelques réserves quant aux pouvoirs du satellite sur la nature et l’être humain. En revanche, elle est persuadée d’une chose : "en astrologie, la lune représente notre part de féminité". La lune est en fait ce que l’on garde pour nous, c’est notre monde intérieur. Elle a trait aux émotions, à notre sensibilité. À ce niveau, nous ne sommes pas tous égaux. L’astrologue explique : "le thème astral (position des planètes au moment de notre naissance ndlr) définit notre type de sensibilité." Cela explique donc pourquoi certaines personnes ressentent plus les effets de la lune que d’autres.

Quoiqu’il en soit, les femmes sont plus favorables à l’influence du satellite. "Notre cycle menstruel est calé sur celui de la lune, on sait déjà que cela a une répercussion sur nous", analyse Véronique Kattel Ballan. En effet, en y regardant de plus près, on remarque une similitude. Le cycle chez la femme dure en moyenne 28 jours, contre 29,5 jours pour le cycle lunaire. L’ovulation correspondrait à la période où la lune devient pleine. Les hommes seraient donc moins sensibles au phénomène : "pour eux, la lune est plus abstraite, ils vont alors chercher cet inconscient chez la femme". Néanmoins, qu’importe notre sexe, "la lune renvoie à nos besoins fondamentaux, c’est celle qui nous nourrit", éclaire l’astrologue.

 

La pleine lune amplifie nos émotions

La lune nous permet de faire une introspection. En particulier lorsqu’elle est pleine. Même si nous sommes plus ou moins réceptifs aux effets du satellite, quand la pleine lune se forme, notre inconscient se révèle. "La lune se retrouve face au soleil : la part visible éclaire donc notre monde intérieur", indique Véronique Kattel Ballan. "Tout est amplifié, nous avons alors plus d’énergie" poursuit-elle. Suivant notre caractère, nos croyances, nous accueillons la pleine lune de manière différente. Il y a ceux qui s’agitent, qui dorment mal car ils ne sont pas à l’aise avec cette mise en lumière. Au contraire, il y a ceux qui en profitent pour faire un travail sur eux. La pleine lune permet dans les deux cas des prises de conscience. Chez les enfants, la situation est différente. "L’enfant est très lunaire, c’est une éponge : il ressent tout", déclare l’astrologue. Cette dernière conseille donc de prendre exemple sur eux. D’être plus à l’écoute sur ce que l’on ressent. Néanmoins, Véronique Kattel Ballan est formelle : "la pleine lune ne va pas changer notre vie, derrière tout cela il y a un attrait qui nous dépasse".

 

Les phases de la lune ont-elles une influence différente ?

On a tendance à croire qu’à l’instar de la pleine lune, les autres phases sont tout aussi influentes. Pour l’astrologue, cette influence est discutable. Elle explique : "la nouvelle lune provoque une conjonction qui exprime le renouveau. Durant cette période, inconsciemment, on enclenche quelque chose qu’on voudrait voir se réaliser." Les phases suivantes sont moins importantes. "Ensuite, vient la pleine lune où il y a la fameuse prise de conscience. Enfin, c’est lors du dernier quartier de lune que les choses qu’on a imaginées au début se mettent en route."conclue Véronique Kattel Ballan. Ainsi, l’influence de la lune sur notre vie est une croyance personnelle. De plus, notre thème astral tend à prédéfinir cette sensibilité. C’est pourquoi, malgré toutes les recherches scientifiques, l’avis sur la question ne sera jamais arrêté.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.