Le cuberdon, une gourmandise bien belge qui ne cesse de se renouveler

Un concentré de belgitude en une bouchée. Ces termes résument à eux seuls cette gourmandise nationale : le cuberdon. En ce mois de septembre, cette friandise se réinvente au côté de Magritte chez Cuberdon Leopold et ,en version alcoolisée, chez Le Roi du Cuberdon.

Par Perrine Dor |

Une origine contrastée

Ce bonbon traditionnel belge tire son origine des contrées flamandes. Selon la légende la plus répandue, il  aurait été conçu au 19ème siècle par un membre du clergé vivant en Flandre, aux alentours de Bruges. Son surnom de « bonnet de curé » viendrait de là. 
Malgré des différences de sens pour nommer ce bonbon – les Flamands utilisaient le terme « neuzeke » signifiant « petit nez » autrefois alors que leur homologue wallon privilégiait le nom de « cuberdon », mais tous sont unanimes pour reconnaître ce goût unique ! Mais qu’y at’il de si particulier dans le cuberdon ? 
En fait, il s’agit d’un petit cône de 2,5 cm de couleur rosée ou violacée fait de sucre, de gomme arabique et de saveurs fruitées, traditionnellement à la framboise. La recette authentique ne nécessite pas moins de 7 jours de travail. Cette couleur pourpre lui confère une allure raffinée à la hauteur de l’explosion de saveurs que l’on a en bouche. 
 

Un bonbon, quelques artisans

Le cuberdon est produit exclusivement de manière artisanale sur le territoire belge. Les artisans capables de préparer le véritable cuberdon se comptent sur les doigts de la main. Quelques marques se partagent ce marché de niche à l’instar du Cuberdon Léopold en Région wallonne à Enghien ou du Cuberdon Royal en Région bruxelloise. 
Le premier rend hommage à Léopold 1er, roi des Belges, ayant vécu à la même époque où le premier cuberdon est apparu. La marque propose donc 21 cuberdons dans ses boîtes en souvenir à cette date, le 21 juillet 1831, date à laquelle le roi a prêté serment sur la Constitution. 
Le second, quant à lui, est plus récent. En effet, il a été fondé en 2012 après que son fondateur ait offert un cadeau comprenant des cuberdons frais au Prince de Monaco. L’histoire du cuberdon se veut complexe à l’image d’une recette tenue secrète depuis plus de 100 ans.
 

Une source d’inspiration

Cette sucrerie n’a cessé d’inspirer les créateurs belges. En 2018, la marque liégeoise, le Roi du Cuberdon, avait souhaité innover en en proposant aux légumes !  Cette friandise peut également se déguster sous forme liquide à la manière d’un gin au cuberdon. Et parce que les Belges aiment décliner leurs symboles nationaux, il a même eu droit à son propre emoji, un emoji réalisé par l’organisme La Belgique autrement phénoménale.  
 

Les collaborations de la rentrée

Pour cette rentrée 2020, les nouveautés sont de mises en ce qui le concernent. 

L’enseigne Cuberdon Léopold - forte d’une gamme étendue avec 4 conditionnements différents , de sirop, des mini-guimauves , une confiture, des sablés et même du nougat – dévoile une nouveauté : l’iconique boite de 21 cuberdons Léopold se pare de surréalisme belge et s’habille de 4 symboles forts du Belge René Magritte. Dans un premier temps, il s’agira de l’oiseau provenant de l’Oiseau de Ciel, suivi de la pipe dans La Trahison des images avec la phrase bien connue « Ceci n’est pas une pipe ». Ensuite, viendra s’y ajouter l’homme au chapeau inspiré de l’autoportrait du peintre, Le Fils de l’Homme pour finir avec la pomme, dernier symbole, que l’on retrouve dans la peinture Ceci n’est pas une pomme de 1964. Ce coffret est disponible en édition limitée au prix de 25€ TTC dès le 15 septembre 2020.

 

Autre marque, autre style. La Brasserie Elfique s’associe avec Le Roi du Cuberdon pour proposer une 7ème variété de bières, la « Cuberdon Royal », mariant des arômes de houblon à un sirop. Cette innovation , certes artisanale, se veut avant tout locale : tous les ingrédients sont des produits régionaux…même l’eau, utile à la préparation, qui provient d’une source dans la région d’Aywaille !

 

Cette  gourmandise raffinée ne cesse de mettre la belgitude à l’honneur au fil des ans…de quoi être fier de notre patrimoine culturel belge ! 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :