Parents et étudiants, comment survivre au blocus ?

C’est l’éternelle question : que faire pour étudier dans les meilleurs conditions? Certaines astuces peuvent aider les étudiants, mais les parents peuvent aussi jouer un rôle capital.

KEVIN DUPONT. PHOTOS : ED YOURDON, ENGLISH106, D.R. |

La période tant redoutée est arrivée, c’est l’heure des examens. Des centaines de milliers de jeunes ont le nez rivé sur leurs notes et se demandent comment alléger leur peine. Voici quelques pistes pour que toute la famille se mobilise efficacement durant cette période si cruciale.

Respecter un rythme naturel pour étudier

Impossible d’étudier toute la journée avec la même efficacité. Autant dès lors organiser son temps d’étude de façon réfléchie, en accord avec son corps. Cette question s’est surtout posée pour la réorganisation des heures de cours pour les enfants. Bilan : les performances attentionnelles seraient à leur maximum en deuxième partie de matinée et d’après-midi. Mauvaise idée donc de réviser au réveil ou juste après les repas, consacrez ce temps à une relecture ou a des tâches moins prenantes intellectuellement.

Faire des quizz

C’est une chose de revoir tout son cours mais encore faut-il consolider les connaissances. C’est particulièrement explicite pour les langues : apprendre le vocabulaire ne suffit pas, il faut l’utiliser. Les parents peuvent ici jouer un rôle actif dans l’étude en prenant les notes, interroger et forcer l’étudiant à réutiliser sa matière dans différents contextes pour qu’elle soit bien ancrée.

Faire une sieste (et donc dormir plus)

On nous dit que début d’après-midi n’est pas propice à l’étude, alors autant en profiter ! C’est le moment propice pour dormir un peu. Le sommeil est réparateur dit-on, mais il est surtout essentiel pour consolider les acquis. Puisque le niveau de cortisol, qui maintient éveillé, est en baisse, c’est le moment idéal pour faire une petite sieste. mais attention: ne dépassez pas les deux heures de sieste sous peine de déphaser tout votre organisme.

Faire du sport, et pourquoi pas en famille

Pour ceux qui ne seraient pas tentés par une sieste entre deux séances d’étude, pourquoi ne pas faire une activité physique ? Les bénéfices sont différents mais réels. Le cerveau bénéficie d’un apport d’oxygène et de sucre, l’hormone du plaisir qu’est la dopamine est produite, etc. Et autant faire ça ensemble. que ce soit avecu n ami ou carrément en famille, l'idée est de briser la solitude de l’étudiant devant ses feuilles.

Pas de musique en étudiant

Il s’agit d’un point qu’il est important de préciser, surtout aux adolescents qui vivent leurs écouteurs greffés à l'oreille. Oui, la musique est utile pour travailler grâce à la libération de dopamine. Mais cela est seulement bénéfique pour des tâches répétitives. Or pour étudier, il faut être concentré. La musique peut représenter alors une source de distraction, surtout lorsqu’elle comprend des paroles. En revanche, un peu de musique avant de se mettre devant ses feuilles, cela apaise et c'est bénéfique.

Faire des bons petits plats

Un moment où les parents peuvent évidemment apporter leur aide, c’est celui du repas. Il est question d'épargner à l'étudiant le temps passé à la cuisine, mais aussi faire en sorte qu'il ne consomme que des plats équilibrés. Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas d’aliments miracle comme le poisson. Il faut juste varier les aliments, ne pas manger trop lourd, mais avoir tous les nutriments nécessaires et boire assez d’eau. Enfin, si l’étudiant a droit à ses plats préférés, il sera d'autant plus positif pour réviser.

Les laisser étudier tranquillement

Les parents peuvent donc prendre une part active au blocus, mais il faut aussi savoir s'éclipser. S'ils peuvent être présents lors des interludes, ils doivent laisser tranquille leurs enfants lorsqu'ils étudient. Bref, ne pas faire trop de bruit, ne pas les interrompre toutes les dix minutes... Il faut que leurs capacités attentionnelles soient au maximum. C'est l'occasion pour les parents de partir de la maison, de prendre eux-mêmes l'air et de faire d'autres activités.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :