Sept comptes Instagram inspirants pour apprendre à s’aimer

Corps de rêves, peau hâlée, silhouette affinée, etc. : sur Instagram, les clichés répondant aux diktats de la beauté nous envahissent de partout. Heureusement, certains comptes prennent le contre-pied et  tordre le cou aux injonctions en postant des clichés où l’on montre la réalité, loin des corps « parfaits ». Zoom sur quelques-uns ancrés dans le body positivisme et qui nous encouragent enfin à nous aimer tels que l’on est. 

Par Anissa Hezzaz. Photos : Instagram. |

Julie Bourges

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

« C’est jamais simple tu sais » ⠀ J’te mentirais si je te disais je n’ai jamais rêvé de retrouver mon cou d’avant. Un cou qui ne tire pas. Qu’on ne remarque pas. J’te mentirais si je te disais que ma réopération ratée en 2016, avait plus pour but de me rendre ma motricité que mon joli profil. Un profil qu’on ne juge pas. Qui ne dérange pas. Et j’te mentirais encore, si je te disais que je n’ai jamais passé des heures et des heures sur des applications de retouches... Essayant d’imaginer ce à quoi je ressemblerais sans ces brides. Retrouvant une partie de ce que j’ai été. ⠀ Tu vois, c’est tellement « jamais simple » que j’ai passé des années à me cacher. M’entourer d’écharpes. Hiver comme été. Et c’est « jamais simple » ; c’est vrai. Mais on avance, on s’y fait. On comprends, on apprend. On apprends à accepter. Autant qu’à s’aimer. Puis tout ça, un jour, on veut simplement le partager. ⠀ C’est ce qui se passe ici. Et j’veux juste te rappeler qu’être fort ce n’est pas ne pas avoir de faiblesses. Ne pas craindre les regards. Savoir oublier qu’on est différents. Être fort c’est savoir continuer. Vouloir continuer. C’est pleurer. Souvent. En continuant d’avancer. Être fort. C’est être toi. Dans un monde qui ne veut pas que tu le sois. ❤️ ⠀ ⠀ #PhenixArmy #DeveloppementPersonnel #TeamShape #Texte #Acceptation #LoveYourself #Pensées #Citations #Skin #Scars #YourBody #Different #Burn #Etam

Une publication partagée par Julie - DouzeFevrier (@douzefevrier) le

 

Son nom sur instagram ? @douzefevrier. Une date symbolique pour cette jeune fille qui a été victime d’un accident grave le 12 février 2013. Alors qu’elle célébrait le carnaval, son costume a pris feu à cause d’une cigarette. Elle se réveille à l’hôpital avec son corps brulé à 40 %. Aujourd’hui, sur Instagram, elle est suivie par 395.000 personnes. Elle poste des clichés de son corps marqué de cicatrices et appelle sa communauté à en faire autant. Un compte rempli de sincérité et de courage. 

Gaëlle Prudencio

 

 

Elle est depuis longtemps l’une des porte-paroles de la mode plus-size en France. D’origine bénoise, et ayant vécu au Sénégal, elle se revendique comme une « véritable African Lady » à Paris. Sur son compte, elle veut lutter contre la grossophobie et montrer que la mode est pour toutes les morphologies. Elle a d’ailleurs lancé sa propre marque de vêtement grande taille, Ibilola, une ligne de prêt-à-porter en wax. 

Elisabeth Van Aalderen

 

 

Cette photographe hollandaise est atteinte de vitiligo, une maladie chronique de la peau qui se caractérise par l’apparition de taches de dépigmentation sur le corps. Elle a lancé un projet baptisé « Shades of Pale », dans lequel elle photographie des femmes de tout âge et d’ethnies différentes, atteintes de vitiligo. Des clichés qui prônent la différence et célèbrent la maladie. 

Emily Bador

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

🌻

Une publication partagée par e m i l y bador (@darth_bador) le

 

Plus connue sous le nom de Darth Bador sur les réseaux sociaux, cette mannequin londonienne très engagée dans la cause féminine a longtemps suivi les diktats de la mode et de la beauté. Jusqu’au jour où elle mettait sa santé en danger et où elle a donc décidé de s’afficher sans filtre. Elle n’hésite donc pas à montrer fièrement ses défauts, ses poils, ses boutons, ses cicatrices et ses petites rondeurs. 

Helen Ruth Elam Van Winkle

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Look How I Sparkle 👵🏼✨💖 @overgrownchild17

Une publication partagée par BAD LIL BADDIE 👵🏼💋 (@baddiewinkle) le

 

A 91 ans, cette mamie est devenue un phénomène sur Internet. Elle est suivie par 3,9 millions d’abonnés, y compris par Rihanna. Elle s’affiche avec des vêtements destinés aux « jeunes », elle poste des clichés sur lesquels elle fume de la marijuana, etc. Elle plaît parce qu’elle nous rappelle qu’il n’y a pas d’âge pour faire ce que l’on veut, mais aussi pour son humour décapant. Fan de tenues multicolores et flashy, son compte Instagram a l’art de nous mettre en joie et est l’un des meilleurs remèdes contre la peur de vieillir. 

Skylar Kergil

 

 

Sur internet, la visibilité des personnes transgenre n’est que rarement mise en avant. Depuis 2009, cet américain transgenre fait partie des rares à communiquer sur leur transformation. Il a d’ailleurs créé une chaine YouTube sur laquelle il partage régulièrement des images de ses cicatrices et de son évolution. Il espère ainsi aider les personnes concernées à mieux vivre leur voyage d’identité et de corps. 

Yulady Saluti

 

 

Cette prof de Yoga colombienne est atteinte du cancer du sein à l’âge de 32 ans. En dix ans, elle a dû subir plus de 26 opérations, et en pratiquant le yoga, elle a réussi à se centrer sur le positif. Sur son compte Instagram, elle informe sa communauté des étapes de sa guérison et a même créé des vidéos de Yoga spécifiquement pensées pour les personnes souffrant de maladies graves. 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :