Tic Tac, l’horlogerie présente ses nouveautés

Les grands messes horlogères n’ont pas eu lieu. Covid19 oblige ! Mais le secteur est plus que jamais dans les starting-block avec des créations enthousiasmantes. 

Par Magali Eylenbosch. Photos : D.R. |

Les nouvelles se faisaient plutôt rares ces dernières semaines, chaque maison réfléchissant à la meilleure manière de présenter leurs derniers garde-temps à la presse et à leur clientèle. Certaines nous ont proposé une rencontre virtuelle. Deux géants, Rolex et Patek Philippe, ont préféré posposer d’un an le lancement de leurs nouveautés. À chacun sa stratégie. Depuis samedi dernier, W&W (ex SIHH), organisé par la Fondation de la Haute Horlogerie, donne rendez-vous à un large public sur www.watchandwonders.com. En attendant la parution de Passion des Montres, le 29 août prochain, nous n’avons pas résisté à l’envie de vous présenter quelques pièces qui ont retenu notre attention. 

Chez Panerai 

Avec la Submersible  Ecopangaea™ Tourbillon GMT 50 mm Édition Mike Horn, limitée à 5 exemplaires, Panerai permet aux passionnés de vivre une expérience unique en Arctique, aux côtés de son ambassadeur, l’explorateur Mike Horn. La marque est reconnue pour le développement des matériaux innovants, tel que le tout nouvel acier haute technologie EcoPangaeaTM. Composé de métal recyclé issu de l’arbre d’hélice de Pangaea, le voilier de 35 mètres de long de Mike Horn, le matériau a été purifié, perfectionné et modelé pour prendre la forme de l’extraordinaire Submersible, la première montre de la collection à être équipée d'un tourbillon. Dotée du calibre à remontage manuel p.2005/T, la montre se distingue par sa lunette tournante unidirectionnelle rehaussée d’index polis sur une base sablée avec détails fonctionnels bleu « Arctique » et d’un fond de boîtier en verre gravé. 

Prix : 190.000 €

Chez Cartier

Dire que cette montre sera « le Maillon fort » de la Maison semble un jeu de mot un rien facile… et pourtant… Cette année, pour faire plaisir aux dames, Cartier a dévoilé une création originale baptisée Maillon. Elle revisite avec caractère un grand classique de la joaillerie : la gourmette. Reconnaissons-le, il s’agit d’abord d’un bijou. Une gourmette très architecturale dont Cartier désaxe l’enchaînement des maillons. C’est derniers se montrent généreux, opulents. Tous alignés en biais, ils cadencent l’élégance ultra-féminine d’un design qui va fédérer les amateurs de la marque. 
 

 

Prix : à partir de 25.000 €

Chez Vacheron Constantin 

La Maison nous a habitués à des exercices de haute voltige horlogère. Elle est encore une fois à la hauteur de sa réputation avec la nouvelle Traditionnelle Tourbillon Chronographe. On s’arrête surtout sur le tourbillon qui occupe une place stratégique à 12h. Pour le rendre encore plus spectaculaire, les concepteurs ont mis au point un mouvement inédit de sa cage. Soulignons également la précision de son chronographe monopoussoir et l’indication de réserve de marche à 6h. Ce garde-temps est animé par le calibre 3200 présenté à l’occasion du 260ème anniversaire de la Manufacture.

Prix : sur demande.  

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :