Trois sports faciles à pratiquer pour les mamans débordées

Depuis que vous endossez le rôle de maman, difficile de consacrer du temps à autre chose qu’à votre petit bout. Pourtant avec un peu d’imagination et d’organisation, vous pouvez facilement concilier sport et devoir maternel. La preuve avec ces trois nouvelles façons de faire du sport. 

Par Anissa Hezzaz. Photo de Kamaji Ogino provenant de Pexels. |

La mummy gym

Vous pensiez que ce sport n’existait que dans les films hollywoodiens ? Détrompez-vous ! Désormais, la gym poussette a franchi nos frontières et n’est plus seulement l’affaire des célébrités américaines. Les mamans sportives ont compris depuis longtemps que si elles voulaient se remettre en forme rapidement après leur accouchement, elles n’avaient d’autres choix que de faire leur sport tout en s’occupant de bébé. Comment ? Grâce à la gym poussette évidemment ! Le principe est simple : tous les exercices pratiqués tournent autour de la poussette qui fait alors office de barre d’appui. Squats, montées de genoux, renforcement musculaire, etc : le corps entier est sollicité et les exercices sont pensés pour les femmes qui viennent d’accoucher. 

 

 

Le kangatraining

Derrière ce nom un peu spécial se cache une pratique bien particulière qui tire son nom de « kanga » pour kangourou et « training » pour entrainement. En réalité, cela fait référence au sac ou à l’écharpe de portage utilisée durant l’entraînement. Les mamans en manque de sport pourront en effet se remettre au sport en douceur grâce à ces séances : tandis que la maman enchaîne des exercices de renforcement musculaire avec ou sans bébé dans les bras, bébé, lui, vaque à ses occupations et bien souvent sombre dans les bras de Morphée. Car c’est bien connu, les bébés adorent être bercés ! Les différents mouvements réalisés durant l’ entraînement permettent en effet à bébé de  s’endormir paisiblement en étant collé à sa maman. Et puis, quoi de plus motivant que de faire des pompes en embrassant votre loulou à chaque fois que vous descendez assez bas ? 

 

 

Le Pilates maman-bébé

Pour retrouver en tonicité sans forcer sur son plancher pelvien, le Pilates apparaît comme un sport idéal. Ici, on enchaîne les exercices selon le rythme du bébé : quand il sait s’occuper tout seul sur ton tapis de jeu, on en profite pour faire des exercices plus compliqués, mais une fois qu’il montre son ennui et qu’il a besoin de vous, on l’intègre dans les exercices. Sur le tapis entre les jambes, ou sur les tibias pour renforcer la ceinture abdominale par exemple. L’avantage de ce sport, c’est qu’il ne demande presque aucun matériel et qu’il peut facilement se faire à la maison : vous n’aurez besoin que d’un tapis de sol, d’un essui et de votre bébé. De quoi vous faire transpirer sans sacrifier un moment privilégié avec votre petit bout ! 

 

 

 Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.