Zoom sur 5 avancées majeures des droits des femmes dans la société

Accès à l’université, droit de vote et d’éligibilité, droit à la contraception, etc. les victoires pour les droits des femmes du monde entier sont nombreuses. Zoom sur quelques-unes d’entre elles qui prouvent que les choses bougent.

Par Anissa Hezzaz. Photos : D.R. |

En cette journée internationale du Droit de la Femme, militantes et organisations de défense des Droits des femmes se réunissent dans les rues pour un seul et même combat : celui de faire évoluer les droits des femmes.  Alors oui il y a encore du chemin à parcourir pour arriver à une totale égalité des hommes et des femmes, avec un peu recul, on s’aperçoit que tous ses combats ont abouti à quelques victoires et pas des moindres.

1880 : Le droit d’étudier

En Belgique, l'ULB est la premiere universite a ouvrir ses portes aux filles, alors qu'il n'existe pas encore d'enseignement secondaire complet qui leur soit accessible. Liege suivra en 1881, Gand en 1882 et Louvain en 1920. Si les universites accueillent les femmes, a cette epoque, leur representation reste tres marginale en raison d'une societe toujours frileuse quant a l'acceptation des femmes a l'universite.

1900 : les femmes mariees ont le droit d'ouvrir un compte epargne

Les femmes mariees ont le droit d'ouvrir un compte d'epargne et d'en retirer de faibles sommes sans l'autorisation de leur mari. Elles peuvent aussi conclure un contrat de travail et toucher une partie de leur propre salaire. Elles peuvent depenser cet argent sans autorisation de leur mari pour autant qu'il soit affecte aux besoins du menage. Toutes les restrictions a disposer de son propre revenu professionnel seront levees en 1922, et le droit de percevoir sa propre pension sera instaure en 1928. Aujourd'hui, l'acces des femmes a un revenu professionnel ou de pension similaire a celui des hommes est encore loin d'etre acquis.

1948 : Le droit de voter

Le 27 mars 1948, la Belgique accorde le droit de vote aux femmes. Elles pourront l’exercer pour la première fois lors des élections du 26 juin 1949. La Belgique est en retard comparé à d’autres pays européens, notamment la France qui avait déjà passé le cap en 1944. L’obtention du droit de vote par les femmes est le fruit d’une longue lutte dont l’origine remonte à l’indépendance du pays en 1830. Après la Première Guerre mondiale, le droit de vote sera partiellement accordé à certaines d'entre elles. Cependant, il faudra attendre 1948 pour que toutes les femmes belges puissent avoir accès aux urnes.

1956 : Invention de la pilule contraceptive

Les femmes peuvent enfin maîtriser leur fécondité. Ce sont deux femmes qui ont donné l’impulsion cruciale du développement de la pilule aux États-Unis. Il s'agit de Margaret Sanger (1879-1966), une infirmière et créatrice du planning familial américain et de Katherine Dexster McCormick (1875-1967), deuxième femme aux États-Unis à être diplômée du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Katherine Dexter McCormick aura levé deux millions de dollars auprès des groupes féministes pour financer ces recherches et en 1951 le Dr Pincus ouvre un laboratoire pour travailler sur les hormones sexuelles. Quatre ans plus tard naissait la pilule.

1972 : Le premier mouvement féministe

Pour la première fois, les féministes belges organisent le 11 novembre leur « journée des femmes », en présence de Simone de Beauvoir, l’une des plus importantes théoriciennes du féminisme, auteur notamment de l’œuvre "Le Deuxième Sexe" et conjointe du philosophe Jean-Paul Sartre.. Cette manifestation rencontre un énorme succès puisque 12.000 personnes assisteront à cet événement qui se tenait au Passage 44 à Bruxelles.

Découvrez ces évolutions en vidéo :

 

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :