6 bonnes raisons de traîner dans le quartier du Sablon

Gourmands, amateurs d’art et autres belles choses se pressent chaque week-end dans ce quartier de Bruxelles. Voilà pourquoi...

PAR INGRID VAN LANGHENDONCK. PHOTOS D.R. |

1. Les Antiquaires

Le Sablon est le quartier des arts. Galeristes et antiquaires s’y sont installés dans les années 60 et ont entraîné avec eux boutiques de luxe et restaurants chics. Le week-end, le petit marché des antiquaires déploie ses échoppes sur la place du Grand Sablon, les brocanteurs y proposent des objets, petits meubles et œuvres d’art à des prix pas toujours démocratiques, mais y déambuler a son charme. À côté de certaines enseignes plus modernes (comme Flamant, au centre de la place), les antiquaires belges de haut vol sont installés ici depuis longtemps, à l’image de Tollemans ou de la Maison Costermans. Si se meubler chez un antiquaire semble passé de mode, nombreux vous rétorqueront que le métissage des styles est la clé d’un intérieur original, n’hésitez donc pas à ponctuer votre intérieur moderne d’une belle œuvre ancienne ou d’une sculpture Art Nouveau...

2. Les restaurants

Il y a évidemment une foule de restaurants dans le quartier, mais certains se démarquent davantage. Il y a les incontournables brasseries belges, en guise de valeur sûre, comme Lola ou Le Vieux Saint Martin dont l’américain a fait la réputation. Mais si vous avez envie d’un soupçon de gastronomie, poussez la porte du Senzanome, l’italien étoilé de Giovanni Bruno ou de San Sablon, un des restos sous la houlette de Sang Hoon Degeimbre. Un petit truc à grignoter sur le pouce avec un petit vin blanc ? Commandez une fricandelle chez Richard, vous ne serez pas déçu. Enfin, trois adresses branchées à découvrir absolument : la cuisine libanaise de Beli, les pâtes à tomber chez Genco ou la pizza comme à Napoli de La Pizza e Bella...

3. Les chocolatiers

Vous aimez le chocolat ? Vous ne sortirez pas indemne de votre escapade au Sablon. Ils sont tous rassemblés ici, dans une saine concurrence car chacun a sa personnalité et son savoir-faire. À côté des grandes enseignes comme Neuhaus, Leonidas, Côte d’Or ou Godiva, très prisés des touristes, mais aussi des habitués, on trouve la crème des artisans belges comme Pierre Marcolini et son impressionnante boutique sur deux étages qui habille le coin de la rue des Minimes, ou la Maison Dandoy, dans la rue de Rollebeek, avec ses biscuits et son célèbre spéculoos. Enfin, les gourmands prendront place dans le salon de thé de la Maison Wittamer, une institution, et y commanderont un café et une Forêt Noire, une spécialité de la maison...

4. Les bijoutiers

Le Sablon est aussi un peu notre place Vendôme. On y trouve en effet près de douze bijouteries. Des marques de luxe comme Messika, Frey Wille ou Dinh Van s’y sont installées et proposent leurs collections branchées. Mais le bijou ancien est également à l’honneur, en mode arty chez Collectors Gallery ou vintage rarissime chez Ciel mes Bijoux. Mais on trouve surtout quelques maisons 100 % belges, comme la boutique Leysen ou la Maison Holemans, au savoir-faire précieux. Il y a aussi quelques enseignes abordables comme la sympathique bijouterie Leny Jewelry, qui propose un mix de bijoux fantaisie et de joaillerie à tous les prix.

5. Le shopping du dimanche

Affluence touristique oblige, le quartier du Sablon vit intensément le dimanche, la plupart des boutiques étant ouvertes. Mode, bijoux, chocolats, antiquités... tout (ou presque) est ouvert après 11h... Nombreux sont ceux qui commencent par une balade sur le marché aux puces de la place du Jeu de Balle pour ensuite remonter la rue Haute, les petites boutiques de brocante et de déco insolite, où se mêlent fripes vintage et objets de collection. La promenade se termine sur une des terrasses du Sablon, chez Richard par exemple pour son côté zinc parisien et sa terrasse branchée ou en face, au Café Leffe, authentique bistrot bruxellois resté dans son jus.

6. La culture

Le Sablon abrite Le Musée Juif, mais on y fait aussi une balade le nez en l’air pour profiter de l’architecture du XVIIe siècle et des façades magnifiquement conservées autour des places Petit et du Grand sablon. A un jet de pierre, se trouve le quartier des musées avec le Musée Magritte, les Musées Royaux des Beaux-Arts ou le Musée Bellevue... Les amateurs d’art y trouveront toujours une exposition à visiter.

Si vous êtes amateur de musique, n’hésitez pas à consulter le site internet du Musée des Instruments de Musique, qui offre plusieurs fois par semaine des mini-concerts et des visites à thème. En juin, il est aussi possible d’assister aux évaluations publiques des élèves du Conservatoire. Et en été, des stages pour enfants y sont organisés. Réservez vite!

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :