Comment est né le Guide Michelin ?

Ce lundi 11 janvier, la liste des lauréats du Guide Michelin en Belgique et au Luxembourg a été dévoilée. Mais quelle est l'histoire de ce guide gastronomique à la renommée internationale ?

Par Audrey Morard. Credit photo : Unsplash/Jametlene Reskp |

Dans le milieu littéraire, il y le Prix Goncourt. Dans celui de la gastronomie, il y a le Guide Michelin. Pour les chefs cuisiniers, ses étoiles sont synonyme de Graal. Mais comment le Guide a-t-il vu le jour ? 

Conseiller les automobilistes

Derrière le Guide Mchelin, il y a deux frères, André et Edouard Michelin. Ensemble, ils fondent l'entreprise de pneumatiques Michelin à la fin du XIXème siècle. À l'origine, le Guide Michelin se veut être un outil pour aider les chauffeurs voyageant en France à approvisionner leur voiture et la réparer. Le Guide Michelin propose aussi des adresses aux quatre coins de la France afin qu'ils puissent se loger et se nourrir. Lancé en 1900, le Guide Michelin est alors un livret publicitaire de 400 pages distribué gratuitement aux personnes qui achètent des pneus Michelin. Autant joindre l'utile à l'agréable. 

Le Guide se révèle vite indispensable pour les automobilistes de l'époque. Au début du XXème siècle, les routes étaient mal indiquées. Impossible de savoir où se restaurer, dormir, faire le plein d'essence, trouver un bureau de Poste ou encore le cabinet d'un médecin. Grâce au Guide Michelin, la vie des chauffeurs est soudainement facilitée. En plus de ces localisations, le livret indique des conseils à ses lecteurs comme par exemple : comment changer un pneu, comment entretenir son véhicule ? etc. Le Guide Michelin ne fait alors que très peu de place à la gastronomie. La priorité est la voiture. 

La première étoile et les inspecteurs

La cuisine débarque vraiment dans le Guide Michelin à partir des années 1920. À cette même époque, les deux frères Michelin décide de faire payer le livret pour la somme de 7 francs. Les restaurants et les hôtels sont alors répertoriés, mais surtout classés. Il faut attendre 1926 pour l'attribution de la fameuse première étoile. En 1932, les mentions deux étoiles et trois étoiles sont ajoutées. Que serait le Guide Michelin sans ses inspecteurs ? Ces femmes et ces hommes qui se glissent incognito dans les restaurants, tels des clients lambda alors qu'ils sont là pour juger et noter la qualité des plats présentés. 

 

 

La profession d'inspecteur du Guide Michelin apparaît en 1933. À partir de ce moment, le Guide Michelin décide de se spécialiser dans le classement des restaurants et des hôtels. Les inspecteurs jugent seulement la qualité des plats. Ils se rendent dans des petits restaurants confidentiels, des auberges ou encore des établissements de luxe pour conseiller toutes les personnes, quelque que soit leur budget. Aujourd'hui, le Guide Michelin est devenu l'une des références en matière de guide gastronomique. Il prime des restaurants chinois, italiens, américains ou espagnols. Son classement est toujours très attendu et commenté chaque année, avec parfois son lot de drames, d'indignation et de bonheur. 

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.