Faut-il réellement se raser la barbe pendant le confinement ?

Plusieurs révélations sur l’hygiène de la moustache et de la barbe ont envahi la toile ces derniers jours incitant les hommes à tout raser, mais est-ce-que cette affirmation est vraie ? 

Par Jennifer Buisset. Photo : by Christoffer Engstorm on Unsplash / on Pixabay. |

Le discours de Patrick Pelloux, Président de l'Association des médecins urgentistes de France Patrick Pelloux avait déferlé la chronique dimanche dernier sur BFMTV en ayant une position très claire quant à savoir si le virus pouvait tenir sur une barbe ou une moustache lorsque l'on tousse ou que l’on éternue : " Oui, bien sûr. On ne va pas faire une campagne contre les barbes et les moustaches mais il faut se raser, oui. Le virus peut y tenir plusieurs heures ", rappelant au passage que c’est « de toute façon déjà recommandé ».

Certains spécialistes ne partagent pourtant pas le même avis comme c’est le cas de Bruno Grandbastien, Président de la Société française d'hygiène hospitalière qui a tenu a clarifié les choses dans le magazine l’Obs. Il met en garde ceux qui voudraient "désigner les barbus comme des porteurs du virus". Une barbe bien entretenue, selon lui, "n’est pas plus sale que des cheveux lavés régulièrement. En revanche, il faut bien la laver quand on prend sa douche, car il est vrai que le virus résiste plusieurs heures sur la barbe comme il résiste plusieurs heures sur une surface sèche."

Une recommandation surtout utile pour certains professionnels de la santé 

Les personnes exerçant dans le domaine de la santé sont donc en effet incitées à ne pas porter une barbe ou une moustache, qui pourraient empêcher leurs masques FFP2 de les protéger efficacement. "À la limite, ils pourront garder une barbe très courte de deux ou trois jours", estime Bruno Grandbastien.

Au Québec, la sous-ministre adjointe en charge notamment du milieu hospitalier,  Lucie Opatrny a ainsi adressé une lettre aux soignants précisant les recommandations strictes. Elle a tenu à rappeler que les professionnels de la santé, incluant les médecins, doivent être impérativement rasés en tout temps en cette période d’épidémie pour le port efficace des masques de protection. Il en va de la sécurité́ de l’ensemble de l’équipe soignante.  

En Belgique, il y a quelques jours, les pompiers de Bruxelles ont instauré une nouvelle mesure stricte  : l’interdiction de porter la barbe pendant l’épidémie de coronavirus.

Une question d’hygiène personnelle

S'il ne faut pas à tout prix bannir la barbe, il est donc tout de même important de prendre soin de sa barbe et de ne pas se laisser aller parce qu’on se situe dans une période de confinement surtout pour les personnes qui ne se rasent que pour de rares occasions. . Il est essentiel de garder une bonne hygiène tout comme pour les cheveux pour limiter au maximum les microbes. 

Comment en prendre soin ? 

Dans un premier temps, il est fortement conseillé de la brosser régulièrement pour éviter que vos poils ne poussent de façon irrégulière et pour éviter la formation de nœuds. Afin d’hydrater vos poils et votre peau, appliquez tous les matins quelques gouttes d’huile à barbe. Il en existe un grand choix sur le marché, privilégiez donc l'huile la plus adaptée à votre type de poil. Enfin, taillez votre barbe et moustache pour qu'elles gardent une forme et une longueur homogène et pour parfaire le soin appliquez une crème hydratante sur le visage. 
 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :