Le bandana : l'accessoire mode des années 90 que l'on voit partout

Loin d'être simplement vu comme un subterfuge au masque, en cette année 2020, le bandana, pièce phare des nineties se réinvente et se révèle inspirant ! Voici quelques alternatives qui ont su adapter ce concept et l’ont revisité à leur sauce ! 

Par Perrine Dor - Photo by ehsan-mansouri on Unsplash |

Que vous l’ayez porté noué autour du cou ou simplement au vent dans vos cheveux, le bandana n’a cessé de marquer l’histoire de la mode d’une touche branchée et colorée. Avant d’être massivement repris par les influenceuses et autres créateurs d’aujourd’hui, il a été rythmé par l’histoire qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Ce simple bout d’étoffe est riche de significations. 

Une histoire, un accessoire

Utilisé autrefois par les féministes durant la Seconde Guerre Mondiale tel que l'icône de la pop culture américaine Rosie la Riveteuse et son emblématique bandana à pois blancs ou dans les films de western à la façon de Clint Eastwood, il provient pourtant d’une contrée plus lointaine : l’Inde. Ce carré de soie coloré, le plus souvent rouge et blanc, tire son nom d’un mot indien « bandhana » signifiant non seulement « il attache », mais aussi une technique de teinture des tissus.  Au 16e siècle, il sera ramené en Europe par les colons portugais installés à Goa et Bombay. Il séduira énormément les Anglais qui l’exporteront à leur tour aux Etats-Unis, symbole du Far West et de ses colons. Ce n’est que courant des années 60 qu’il fera une réelle percée avec la mode hippie qui rendront populaire l’imprimé cachemire ou paisley : un imprimé originaire de Perse et représentant la rosée des plantes enlacées avec un cyprès. 

 

Symbole de la lutte

De son origine à aujourd’hui, le bandana a toujours été un symbole d’unité. Qu’il ait été adopté par Rosie la Riveteuse comme étendard de protestation et de féminisme, il n’a cessé de se muer en véritable porte-drapeau de générations de révoltés. Récemment, c’est aux Etats-Unis qu’il a été remis au goût du jour par un collectif de 15 artistes célèbres ou néophytes et l’enseigne de commerce en ligne eBay. Leur vision ? Ensemble, ils veulent récolter des dons destinés à des associations qui encouragent les Américains à voter lors de la prochaine élection présidentielle. Leur concept est simple : mettre sur la plateforme eBay des bandanas, destinés à la vente, en édition limitée qui symbolisent l'importance des valeurs démocratiques et "désignées" par eux. En outre, 100% des bénéfices iront à des organisations militantes - risefreeorg, conmijente & wokevote- qui motivent les communautés et électeurs ,par leur vote, à s’investir davantage dans le scrutin qui s’annonce. 

 

 

Motif à la mode

Selon le rapport de Stylight Insights, la plateforme de « fashion trends », le terme « bandana print » a connu une augmentation de +121% sur Google Trends aux USA (du 10 mars 2020 au 6 Juin 2020). En effet, il s’est décliné cet été dans nos cheveux sous forme de foulards et autres serre-têtes à nouer. Son imprimé, quant à lui, a été le motif qui a égayé nos tenues estivales, de la robe au chemisier telle qu’on a pu en voir dans la collection été de Yves Saint-Laurent.

 

 

Certains, à l’instar de Arizona Love, ont même poussé le concept plus loin en utilisant l’iconique bandana comme lanière pour des dad sandals. 

 

 

Objet de décoration ethnique

Et si le secteur de la mode ne semblait pas avoir assez exploité le sujet, il suffit d’aller jeter un œil du côté des enseignes de linge et accessoire de maison pour se rendre compte que cet imprimé a vraiment conquis tout le monde cette année. 
La maison Caravane lui dédie même une collection entièrement tournée autour de ce motif ethnique : du miroir au plaid en passant par les plateaux et autres housses de coussin. Il n’est décidément pas un imprimé comme un autre !

 

 

Qu’il soit porteur d’un message ou simplement destiné à embellir nos vêtements ou intérieurs, le bandana ne laisse pas indifférent ! il ne cesse de se renouveler cette saison. Avec la rentrée qui s’annonce et la tendance "gypset », il n’est pas prêt d’être remis au placard de si tôt… 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :