Un gin belge primé à l’international

Popularisé par des auteurs comme Scott Fitzgerald, le gin est devenu un incontournable des soirées branchées. Bien que discret sur le marché des spiritueux belges, il entend bien se faire une place. Rencontre avec J. Urbain, propriétaire du Gin de Binche, primé récemment à la New York International Spirits Competition. 

Par Perrine Dor - Photo @GindeBinche |

Une compétition prestigieuse et internationale

Le New York International Spirits Competition, concours international de spiritueux, s’est déroulé cette fin août au 3 West Club au cœur de New York, en face du Rockefeller Center. Premier concours à être fondé dans le cadre de l'International Beverage Competition Series, cette compétition vise à récompenser les alcools et spiritueux les plus prometteurs au monde selon l’avis de professionnels du secteur tels des sommeliers ou grossistes. Fort de son succès au fil des ans, elle s’est élargie pour inclure également des concours de vins et de bières. Pour cette édition 2020, dans la catégorie des gins, une marque belge s’est distinguée : le Gin de Binche y a décroché non seulement, la double médaille d’or avec une note de 96/100 pour son gin mais aussi 90/100 pour son Plus Oultre Distillery, un bitter pour des Spritz. Ainsi, cela lui vaut le titre de Distillerie belge de l’année ! Une reconnaissance internationale pour une marque bien de chez nous… 

 

 

Un Gin tendance  

Conçu, distillé et embouteillé à la distillerie de Biercée en Région wallonne, le Gin de Binche est incontestablement le gin « haut de gamme » à ne pas manquer. Comme nous le confie son concepteur, Jérôme Urbain, « le gin en tant qu’alcool devient de plus en plus à la mode. Il y a un retard en Belgique francophone pour le monde mais ce retard tend à se combler peu à peu. » Au vu de leur performance en décrochant cette double médaille d’or, il n’est donc pas étonnant de voir ce gin à la carte des apéritifs de restaurants gastronomiques tels que le Bon-Bon à Woluwe-Saint-Pierre ou l’hôtel Van Cleef à Bruges !

Et quand on lui demande de caractériser son breuvage, il répond : « je dirais qu’il est aromatique – très typé – et gastronomique car, composé d’orange sanguine, il a un goût assez particulier qui diffère du gin traditionnel. ». 
En effet,  il qualifie même son alcool de « gin nouveau style » car comme il l’explique, « avant, dans les gins traditionnels,  on goûtait surtout le genièvre alors qu’ici, on a cette touche d’agrume qui contrebalance ce goût ». Ainsi, le Gin de Binche est moins amer.  En bouche, il se révèle floral de prime abord avec la baie de genévrier pour finir en douceur sur des notes parfumées d’orange sanguine. 

Et quand on cherche à savoir avec quoi il s’accompagne au mieux, la réponse est du moins surprenante : « On peut le consommer en apéritif sous forme de gin tonic ou en cocktail tel qu’avec un  Negroni. Et si vous souhaitez le préparer, sachez qu’il peut servir à flamber des aliments ou des desserts. Certains de nos clients l’utilisent pour concocter des babas, tiramisus, tartelettes à l’orange sanguine. Plus rarement, il peut être utilisé dans la préparation d’un repas pour accompagner des produits de la mer comme des poissons ou coquilles Saint-Jacques. ». 

Si vous souhaitez en apprendre plus sur ce spiritueux, la tendance est au cours sur les gins. A l’instar des cours de mixologie, un professionnel vous livre l’histoire du gin de même que les types existants. Le Gin de Binche organise des ateliers (6 à 10 personnes)  soit sur demande – à domicile de plus en plus avec la situation sanitaire – soit dans des lieux précisés. Dernièrement, ils ont eu l’occasion de travailler avec Mélanie Mayné, candidate belge du Meilleur pâtissier. Outre les leçons dispensées, comme le révèle J. Urbain, « lors de ces ateliers, on vous prépare également parfois un repas qui s’accorde avec le gin. ». ». Ici, le luxe de ce gin « haut de gamme » est de se décliner à l’infini au gré de vos envies. Alors, n’attendez pas la fin de l’été pour en profiter ! 

 

Avec une récompense telle que celle-ci, il ne fait pas de doutes que le marché du gin est sur le point de prendre son envol en Belgique ! 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :