Le week-end de Kevin Lejeune

Le jeune chef de La Canne en Ville vient de recevoir sa première étoile Michelin. Une récompense qui ne changera toutefois rien à ses week-ends, centrés sur sa famille et ses proches, dès que le boulot lui laisse un peu de temps libre.

Par Ingrid Van Langhendonck. Photo: Jean-Jacques De Neyer |

Etoile et dîner en équipe

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par La Canne en Ville 🍽 (@la_canne_en_ville) le

Comme pour tous les restaurateurs, mes fins de semaine sont rythmées par le boulot, bien que le week-end, ce soit un peu plus cool, étant donné que nous fonctionnons sur un menu unique le samedi soir. L’obtention de l’étoile a un peu changé la donne dans la mesure où le restaurant est désormais rempli tous les jours durant les deux prochains mois, mais ça ne m’effraye pas. C’est même plus facile que d’organiser un service sans savoir si on aura du monde !
Le vendredi, j’arrive au restaurant vers 18h, et là, avec l’équipe, on mange tous ensemble à table, on prend un peu de temps, c’est une parenthèse décontractée avant le service. Et puis, une équipe, c’est comme une voiture, il faut mettre de l’essence dedans pour qu’elle avance bien. C’est une habitude à laquelle je tiens tout particulièrement, je pense que peu de restaurants le font comme je le fais, mais vu les réactions de mon personnel, je compte bien ne pas y déroger. Le vendredi, on file dormir après le service, mais le samedi, on boit un verre tous ensemble parfois même on va manger un spaghetti au Cabestan, sur la place Saint-Job, un des rares restos à servir si tard.

Un second établissement

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Meat Bar (@meat_bar_woluwe) le

Le samedi est le jour où je peux dormir un peu plus tard, mais surtout, je profite un maximum de ma fille. Elle a quatre ans et comme nous habitons juste à côté du restaurant, cela me permet par exemple d’aller la mettre au lit ou de rester en famille le plus tard possible avant le service. Le samedi midi, on va manger à Woluwe-Saint-Lambert, où ma femme et moi avons ouvert un autre resto : le Meat Bar. Nous n’y sommes pas au quotidien, nous y avons mis en place un chef et un gérant, mais nous passons quand même voir les équipes et prendre la température. En fait, ce restaurant était en projet avant l’ouverture de La Canne en Ville, mais nous avons eu un coup de coeur et finalement la Canne l’a précédé. Le Meat Bar a ouvert il y a deux semaines seulement, donc tout est encore en rodage. Malgré le défi que cela représente, tout semble nous réussir pour l’instant, pourvu que ça dure !

Chez les pandas

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Auberge De Boendael (@aubergeboendael) le

Le dimanche est une journée dédiée à la famille ! On aime déjeuner à nous trois. Parfois, on va prendre un brunch à l’Auberge de Boendael à Ixelles, on aime bien cet endroit et on profite du temps que l’on passe enfin ensemble à table. L’après-midi, comme ma fille est fan d’animaux, je ne manque pas une occasion de rouler jusqu’à Pairi Daiza. Ce parc animalier est assurément le plus beau et à mon avis le plus respectueux du bien-être animal qui soit, elle adore s’y promener, et nous aussi. Un jour nous resterons dormir sur place, avec les loups! Le soir, nous n’avons pas vraiment d’habitudes ou de rituel, mais cela finit souvent dans le canapé, devant la télé. Nous sommes fans de séries. Je suis accro aux séries policières comme Esprits Criminels. Sur Netflix, on a suivi toutes les saisons d’Orange is the New Black et de Blacklist.

La Canne en Ville. Rue de la Réforme 22, 1050 Ixelles. Meat Bar. Avenue Georges Henri 250, 1200 Woluwé-Saint-Lambert.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :