Les plantes comestibles : nos recettes pour se ressourcer dans l’assiette

L’été est souvent synonyme de balades au grand air. Mais pour ceux que cela rebuterait de s’adonner à de longues randonnées dans les bois, sachez que la forêt est aussi un garde-manger à ciel ouvert. Alors, gourmands ou simple curieux, découvrez les bienfaits de cette cuisine du terroir avec entre autres un menu 100% « nature »… 

Par Perrine Dor - Photo by Brooke Lark on Unsplash / by matthew Feeney on Unsplash /Ricardo on Pinterest |

Une richesse cachée 

Autrefois, nos aïeux avaient tendance à utiliser les plantes sauvages comme substitut à des récoltes peu fructueuses. Aujourd’hui, changement de cap, la cuisine des plantes de nos bois se révèle tendance et gouteuse mais pas seulement…En effet, elles regorgent de qualités. Les plantes sauvages sont très riches en vitamines et en antioxydants et contiennent beaucoup de fibres prébiotiques. En outre, elles sont aussi riches en oméga-3.

Toutefois, c’est surtout leur propriété détoxifiante qui est à souligner. Diurétiques, elles font uriner, comme le pissenlit ou la tisane de frêne. Riche en protéines, l’ortie est une alternative végétale abordable face au soja. La tisane de bouleau, quant à elle, détoxifie notre corps en douceur à l’approche des beaux jours. 

Face à la tendance accrue d’un retour au local, le site de Good Planet  met à disposition un calendrier de cueillette sauvage. 
 

Un menu estival à portée de mains

Que ce soit des fleurs, des racines ou même des feuilles, tout se mange et tout se transforme. Épatez vos convives et émoustillez vos papilles avec un menu de saison « sauvage » de A à Z.

Un apéro végétarien  : Des herbes de chez nous à la mode japonaise

Les orties sont traditionnellement cuisinées en soupes. Et pourquoi ne pas détourner les codes de la cuisine nipponne pour les adapter à nos régions? C'est sous forme de rouleaux de printemps que vous pouvez aussi les déguster. 

La recette
Réalisez un houmous d'orties à base de 2 bocaux de pois chiches précuits , de 2 gousses d'ail, 1 yaourt nature , 1 citron, de Sel, de poivre et de feuilles d'orties. Utilisez également de l' huile de sésame, du paprika et du cumin. Rincez à l'eau claire les pois chiches et égouttez-les.  Mixez simplement le tout et laissez reposer. 

Réalisez  la sauce cacahuètes. Il vous faudra :  5 cs de beurre de cacahuètes, 10 cs de sauce soja, 3 cs d'huile de sésame grillé, 5 cs de miel Gingembre râpé (suivant vos goûts), 5 cs d'eau, 3 cs de jus de citron, 10 brins de ciboulette ciselés et des graines d'orties

Commencez par couper en julienne et ciselez tous les légumes et aromates. Mettez les vermicelles dans une casserole remplie d'eau froide. Emmenez le tout à l'ébullition. Éteignez le feu et attendez 5 minutes  jusqu'à ce que les vermicelles soient tendres. Rincez à l'eau froide.

Préparez les galettes en les trempant une à la fois dans un pot d'eau tiède. Égouttez et laissez reposer jusqu'à ce que l'eau soit complètement absorbée par la galette pendant environ 30 secondes à 1 minute.  

Pour finir, déposez d'abord la feuille de laitue pour fortifier la galette, ajoutez ensuite les vermicelles, le reste des légumes, le houmous, les herbes. Refermez les deux bouts et roulez le plus serré possible. Si vous avez le temps, avant le dernier tour, ajoutez une tige de ciboulette ou une feuille d'ortie qui dépasse du rouleau d'un des deux bouts.

Disposez distinctement les rouleaux de printemps dans le plat. 

Une recette à retrouver ici  Cuisinesauvage.

 

La simplicité d'un cake aux paquerettes

Les marguerites ne servent pas juste à parsemer les champs. Elles servent aussi à fabriquer de délicieux cake tel ce 4/4 maison à la simplicité déconcertante.

La recette
Prenez 4 œufs (pour un équivalent de 250 grammes) et le même poids de farine, de sucre, de beurre. Rajoutez 1/2 sachet de levure bio. Mélangez la farine, le sucre, la levure et les pâquerettes. A part, mélangez les oeufs et les 250 grammes de beurre. 
Puis assemblez les 2 mélanges, versez la préparation dans un moule graissé et fariné, et enfournez à four froid th 5/6 pour 40' à peu près. 
 

Une recette à retrouver ici : La Fourmi des Montagnes

Le plaisir d'une sauce "nature" : Mayonnaise à l'alliaire

Appelée aussi "herbe à ail", cette plante relève tout en douceur une mayonnaise maison...

La recette
Prenez 1 jaune d'oeuf, 1 cs de moutarde, 1 cs de yaourt nature, 150 ml d'huile de colza, 5 tiges d'alliaires et un peu de sel, poivre et vinaigre.
Passez les tiges d'alliaire (ou feuilles) dans l'extracteur pour en obtenir un jus pur.

Dans un grand bol, déposez le jaune d'oeuf et la moutarde ainsi qu'une première pincée de sel. Versez par-dessus le vinaigre et  incorporez progressivement l'huile en fouettant énergiquement pour faire prendre la mayonnaise. Afin d'obtenir une mayonnaise onctueuse,  ajoutez le yaourt. 

Ajoutez progressivement et selon le goût souhaité le jus d'alliaire, le sel et le poivre.
 

Une recette à retrouver ici : CuisineSauvage

Un dessert fondant : Muffins aux baies de sureau noir

Exit les muffins au chocolat, laissez place à la fraîcheur de baies de sureau...

La recette
Utilisez pour 12 muffins : 175 gr de baies de sureau noir, 150 gr de farine, 170 gr de sucre semoule, 40 gr d'amandes en poudres, 2 cc de levure, 1/2c de citron, 3 pc d'oeufs, 110 gr de beurre et110 gr de yaourt nature.
Rincez et égrenez les baies de sureau noir.  
Préparez le citron : pressez ½ citron et râpez le zeste.
Dans un bol, mélangez la farine, le sucre, les amandes, la levure, le zeste de citron (blanchi 3x) et les baies (sans les écraser).
Préparez un deuxième appareil : faites fondre le beurre. Battez les œufs et mélangez les œufs, le beurre, le yaourt, le jus de citron.
Terminez l’appareil à muffin : mélangez les 2 appareils ensemble. Laissez reposer  1 heure au frais. Faites cuire 20 minutes dans un four chaud à 180°. Laissez tiédir et démoulez.
 

Une recette à retrouver ici : CuisineSauvage

Une boisson des champs : Vin de pissenlit

Pour accompagner le tout, débouchez un vin de pissenlit qui égayera votre repas.

 
La recette
Pour 6 personnes,  prenez 400 g de fleurs de pissenlit, 4 l d'eau,  2 kg de sucre, 3 oranges, 3 citrons et 500 g de raisins secs.
Ébouillantez les fleurs de pissenlit. Pendant 24 h, laissez reposer à température ambiante et  filtrez-le tout. Pressez les fleurs pour extraire tout le liquide.
Dans une marmite, ajoutez le liquide obtenu ainsi que le sucre, l’eau, les oranges et les citrons et les raisins. Portez à ébullition puis laissez bouillir 30 min.
Laissez 30 jours dans un endroit sombre et sec en remuant tous les jours. Après 30 jours, embouteillez en filtrant. Durant 2 mois, laissez à la cave. Répétez l'action à nouveau et laissez-le reposer 3 mois supplémentaires. 

Une recette à retrouver ici : CuisineAZ

Il en résulte donc un menu qui s'inscrit dans les tendances du moment : manger local, manger sainement.

Alors, si l'envie vous prend de vous faire plaisir autrement, prenez la clef des champs et faites vos emplettes grandeur nature...

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :