Louis Vuitton va distribuer gratuitement des milliers de masques non chirurgicaux

Louis Vuitton a commencé à produire des masques en tissu dans plusieurs ateliers français. Il s’agit de masque en tissu non chirurgicaux, mais qui peuvent être portés quatre heures par jour. 

Par Anissa Hezzaz. Photos : D.R. |

Après avoir fabriqué des tonnes de gel hydroalcoolique, le groupe LVMH vient d’annoncer que Louis Vuitton, la marque de luxe du groupe habituée à fabriquer des sacs et de la petite maroquinerie, allait fabriquer plusieurs centaines de milliers de masques de protection non chirurgicaux. Ils seront distribués pour protéger les professionnels qui continuent de travailler malgré l’épidémie comme les employés de supermarchés ou les livreurs, mais aussi à la population française et aux maisons de retraite. 

 

Les masques, qui sont réalisés en collaboration avec Mode Grand Ouest, une entreprise de textile fournissant l’une des principales matières, ont été homologués par les différentes autorités.  Il s’agit donc bel et bien de masques barrières alternatifs non sanitaires, qui viennent répondre à la demande du gouvernement français qui envisage de rendre le port de masque grand public obligatoire pour les sorties nécessaires. 

Louis Vuitton a mobilisé douze de ses seize ateliers français pour les produire et 400 artisans volontaires. Au total, ils devraient fabriquer 100.000 masques de protection par semaine. 

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 
 
Lire aussi :