Trois astuces pour faire manger de la soupe à vos enfants

En automne comme en hiver, les soupes sont incontournables dans nos assiettes. Les adultes en raffolent. Pour les enfants, c'est plus compliqué... On peut le dire, c'est même la soupe à la grimace. On vous révèle quelques idées pour faire de ce plat l'un des préférés de vos bambins. 

Par Audrey Morard. Crédit photo : Unsplash/Dan Counsell |

 

À l'approche d'un bon bol de soupe fumant, votre enfant commence à faire la grimace. Le plat qu'il s'apprête à manger ne l'enchante pas trop. Pourtant la soupe est un mets aux 1001 vertus. Riche en légumes et donc en vitamines et minéraux, vos têtes blondes ont tort de s'en passer. Pour convaincre votre fils ou votre fille de céder aux plaisir d'une bonne soupe, voici quelques astuces.

Le choix du bol 

C'est un conseil tout bête qui a pourtant son importance. Pour faire manger de la soupe à votre enfant, commencez par choisir un bol qu'il affectionne. Cela le mettra "en confiance" en quelque sorte. Ensuite, ne remplissez pas le bol à ras bord, votre enfant risque d'encore plus repousser son repas. Versez la préparation à la moitié du bol dans un premier temps. Non seulement, vous verrez s'il aime ou pas la recette, mais en plus, cela est meilleur pour sa digestion. Les enfants ont en effet un petit estomac, la soupe cale très vite. Votre enfant risque d'assimiler la soupe à quelque chose de bourratif, lourd et peu digeste. Manger doit avant tout être une expérience agréable, mais surtout un plaisir. S'il a aimé la soupe, alors ce sera à lui de décider de la quantité qu'il souhaite au moment de se resservir, ne le forcez pas.

Des ingrédients décoratifs et gustatifs 

Les enfants aiment les plats et les assiettes colorés, décorés, en bref, qui donnent envie de les dévorer. La soupe ne déroge pas à la règle. Comment mettre en valeur une bonne soupe auprès des enfants ? Vous pouvez ajouter des pâtes spécialement préparées pour les soupes et les véloutés comme des vermicelles, des étoiles ou des lettres de l'alphabet. Pour l'aspect gustatif, apportez de la saveur à la soupe en proposant des épices et des herbes, pas trop fortes évidemment, comme du curcuma, de la coriandre ou du persil. La palais de votre enfant est ainsi initié aux parfums des plantes aromatiques. La crème est aussi l'un de vos précieux alliés. Grâce à elle, vous pouvez reproduire des yeux, une bouche, un nez sur la soupe de votre enfant. Le dessin peut être réalisé par l'enfant lui-même pour l'impliquer encore plus. 

Faites le participer à la préparation de la soupe 

Quoi de mieux que de mettre votre enfant derrière les fourneaux afin qu'il cuisine lui-même sa soupe ? Demandez lui quels ingrédients il aimerait déguster. Il peut éplucher les légumes, les découper...Toutes ces étapes sont là encore l'occasion d'initier votre enfant à l'art de la cuisine, de lui faire connaître la richesse des légumes. Profitez en pour lui expliquer les vertus de chacun d'entre eux, leur saisonnalité... En amont, vous pouvez faire vos courses avec votre enfant. Le but ? Le faire participer le plus possible à la préparation de sa recette, du début à la fin. Une fois cette dernière préparée, il voudra encore plus la goûter pour savoir s'il a été ou non un excellent petit chef ! 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.