Trois sports insolites que vous pouvez pratiquer en Belgique

Vous n’avez peut-être pas l’âme d’un grand sportif, et pourtant, certains sports combinent à merveille loisir et efforts. Zoom sur quelques-uns d’entre eux que l’on peut trouver en Belgique ! 

Par Anissa Hezzaz. Photos : D.R. / Phot'eau Corse / Brussels Qwaffles Quiddicth / Allie Smith on Unsplash. |

Le Quidditch, à Bruxelles et en Flandre

Non le Quidditch n’est pas qu’un sport réservé aux magiciens d’Harry Potter. Mais lorsqu’on est un simple « moldu », difficile de taper du pied pour prendre son envol, il faut avant tout faire travailler les jambes.  Pour respecter l’univers créé par J.K Rowling, les joueurs de Quidditch sont tout de même équipés d’un balai, qu’ils placent entre leurs jambes, mais là encore, celui-ci n’a rien de magique..sauf peut-être son effet sur les cuisses (bah oui, à force de le serrer, ça faittravailler !) ! Ici, le vif d’or non plus ne vole pas de ses propres ailes, mais il est remplacé par un joueur. Quant à la balle de match, on la nomme le « souafle », soit un ballon de volley..dégonflé !  Et puisqu’on est loin de la fiction, dans la vie réelle, le Quidditch se pratique par équipe de 6 joueurs, et s’apparente à un sport entre le handball et le rugby, avec son lot de règles complexes. C’est d’ailleurs pour cela qu’on ne les a pas toutes saisies. Mais si vous désirez en savoir davantage sur ce sport, sachez qu’il existe une fédération belge de Quidditch qui comprend plusieurs équipes réparties sur la Flandre, la Wallonie et Bruxelles. 

Plus d'infos ici. 

Devenez une sirène à Mouscron 

Vous avez toujours rêvé de vous glisser dans la peau d’une femme-poisson depuis que vous avez découvert l’existence d’Ariel, la petite sirène dans votre tendre enfance ? Et si, votre rêve devenait réalité ? Le nouveau sport à la mode sur toute la planète, c’est de prendre des cours de sirène : concrètement, on vous apprend à nager avec une queue de sirène, à tenir en apnée sous l’eau et au passage, vous tonifiez tout votre corps. Car outre l’aspect ludique de ce sport, il est également très physique. Pour se la jouer sirène des temps modernes, il faut non seulement travailler les abdominaux et le dos,  mais aussi savoir maîtriser le « kick du dauphin », soit un mouvement spécifique qui permet aux sirènes d’avancer sous l’eau. Et si le « mermaiding » se répand à une vitesse folle partout dans le monde, en Belgique aussi, il est désormais possible de le pratiquer. A Mouscron, une école de sirène a d’ailleurs ouvert ses portes et propose des cours de sirènes pour enfants et pour adultes. 

Plus d'infos ici.

Rouler en strass à Sambreville

Ici on troque les baskets contre des patins à roulettes et on a l’impression de faire un bond en arrière, dans les années 70-80,  âge d’or du roller-dance. Revenu sur le devant de la scène depuis quelque temps, ce sport que l’on croyait révolu allie, comme son nom l’indique, le roller et la danse disco. Sur des rythmes chaloupés, vous enchaînez les mouvements à coup de bumps, de déhanchés et surtout, en faisant bien attention à garder votre équilibre.  Vêtu de paillettes, pièces fluo et qui  brillent de mille feux, c’est encore mieux. D’ailleurs, il n’y a pas vraiment de consignes pour le pratiquer, ici, la règle du jeu, c’est de s’amuser et de virevolter sans tomber ! Pour les amoureux de la « Saturday Night Fever », sachez qu’il sera bientôt possible de le pratiquer en Belgique aussi, notamment à Sambreville.  

Plus d'infos ici.

Dans la même veine, le disco-foot s’impose aussi chez nos voisins français. En revanche, en Belgique, il n’est pas encore possible de le pratiquer...dommage, on rêvait d'essayer...

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :