The 1040 : le restaurant qui rend la cuisine belge chic

Amateurs de plats nationaux revisités, sortez vos carnets d’adresses. Fruit d’une collaboration entre Sofitel et le finaliste de Top Chef 2013, Jean-Philippe Watteyne, le 1040 ouvre ses portes le 16 mai 2019.

KEVIN DUPONT. PHOTOS : D.R. |

La gastronomie belge, une cuisine noble ? L’idée peut en intriguer plus d’un. L’image qu’on en a, c’est plutôt la frite bien grasse, la gaufre bien sucrée… Pas vraiment adapté à une alimentation saine. The 1040 est là pour montrer le contraire.

Un condensé de belgitude

Bienvenue dans le nouveau domaine de Jean-Philippe Watteyne. Le chef monte désormais à la capitale, aux côtés du Sofitel de la place Jourdan et avec l’Italien Matteo Vannini, ancien maître à bord du Da Mimmo de Woluwe-Saint-Lambert. Dans un cadre on ne peut plus international, la cuisine belge doit briller.

Les « incontournables » du restaurant sont un concentré de belgitude. « Avant, l’établissement n’avait pas d’identité avec des burgers, etc. Ici, le but est de changer cela et de répondre à ceux qui veulent goûter ce que c’est que la cuisine belge », précise Jean-Philippe Watteyne.

Et tout y passe : moules frites et croquettes en entrée, de l’oiseau sans tête au waterzooi en plat principal, gaufre et merveilleux en dessert. Le tout avec une sélection resserrée de bières du pays disponibles au bar adjacent. On s’étonnerait presque de ne pas trouver de vin belge.

Tiraillé entre le public bruxellois et européen

Le concept démontre une vraie volonté de chefs de redonner à la cuisine belge ses lettres de noblesse. Mais si un tel menu attirerait les fonctionnaires européens, les Bruxellois seraient-ils tentés de mettre le prix, certes raisonnable mais pour manger des plats aussi populaires ?

Le 1040 met en tout cas le paquet pour convaincre les habitants du quartier : un cuisinier connu du grand public, une terrasse exposée plein sud sur une place rénovée, des ateliers du soir… Au point de verser dans la symbolique. Exemple avec le code postal d’Etterbeek qui sert de nom.

L’établissement réussira-t-il à garder un public mixte ? Ce sera aux Bruxellois d’en décider. Vous pourrez vous installer librement dans son intérieur moderne à partir du 16 mai 2019.

1, Place Jourdan, 1040 Etterbeek. Ouvert 7/7 j. de 12h à 14h30, et de 19h à 22h30. Bar ouvert de 10h à 1h du matin.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :