Cinq choses que vous ne saviez pas sur la frite

Nos délicieuses frites font l'unanimité. Pour preuve, tout le monde tente de se les réapproprier et de les copier. Sauf qu'à part en Belgique, il faut bien l'admettre, personne ne peut nous égaler. Voici cinq choses que vous ne saviez peut-être pas sur cette délicieuse spécialité. 

Photo by Joyce Panda on Unsplash |

La légende remonte à 1650

Relatée dans le Musée de la frite à Bruges, une jolie légende raconte que la frite belge serait née en 1650. Alors que la Meuse était complètement gelée et qu’il était donc impossible de pêcher, les paysans auraient alors découpé des lamelles de pommes de terre en forme de petits poissons, qu’ils auraient fait frire. Ainsi serait née la frite. La réalité est assurément moins poétique, elle débarque en Belgique en 1842, copiant les forains parisiens du Pont Neuf qui avaient imaginé de frire des pommes de terre depuis déjà quelques années.

La frite nécessite une double cuisson

Le secret des frites réussies est la double cuisson. D’abord à 160°C pendant 5 minutes, puis à 180°C dans un bain de graisse de boeuf (traditionnellement) jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Le temps de repos entre les deux cuissons est de 10 minutes. 

Pourquoi les Anglo-saxons les ont baptisées "french fries" ?

L’appellation « french fries » vient en réalité des Irlandais. En vieil irlandais, langue gaélique et non latine, l’adjectif « French » signifiait tout simplement « coupé en morceaux ». Le mot « French Fries » ne faisait donc en aucun cas référence à la France mais aux pommes de terre coupées en morceaux. 

La vidéo du jour :

 

Le Belge est le plus grand consommateur de frites surgelées au monde

Un famille belge en mange en moyenne 16 kilos par an, rien qu’à la maison. En une année seulement, 4,4 millions de tonnes de pommes de terre ont été transformées dans notre pays, dont 40 % en frites. La Belgique en est d'ailleurs, le premier exportateur mondial. Dans aucun autre pays au monde, la consommation de frites n’est aussi ancrée dans la culture que chez nous. 

La frite belge parfaite mesure 1cm de côté

Selon la coutume, il faut découper ses pommes de terre en bâtonnets de 1 cm de côté pour obtenir des frites à la Belge. Les frites allumettes possèdent quant à elles, un côté de 0,5 cm. 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.