Cinq idées green qui vont changer la mode

2020 sera écolo ou ne sera pas. Une étude récente menée en Belgique révèle que “Respecter l’environnement” arrive en quatrième position des résolutions pour 2020. Comment la mode s’y met-elle ? 

Par Marie Honnay, Photos DR |

Du bleu au vert

Cette année, le bleu de la marque belge Essentiel Antwerp passe au vert. Désormais, tous les jeans seront issus d’un processus de fabrication écologique et écoresponsable, permettant de réduire les quantités consommées d’eau, d’énergie, de substances chimiques et de gaz naturel. Et pour nous rassurer, la griffe s’est associée à un partenaire porteur de plusieurs labels reconnus, dont le fameux OEKO-TEX®.
 

 

Print green

Ce printemps, les fans de mode écochic pourront s’offrir une veste rehaussée d’une doublure funky née d’une collaboration entre Café Costume et la designer Marylène Madou, belge aussi. Sa marque de fabrique : un style coloré et très peps, mais aussi l’utilisation d’une encre écologique pour ses imprimés, le recyclage des cartouches usagées et des surplus textiles qui entrent dans la composition de ses créations. cafecostume.com
 

 

En vrac

Le « zéro emballage » a le vent en poupe. Le succès des magasins de cosméto en vrac en atteste. Sur les étagères : des ingrédients naturels vendus séparément (et sans emballage) pour confectionner ses crèmes et produits d’entretien. Chez CozyBee à Liège, ou chez Saabou à Forest ceux qui ne savent pas comment s’y prendre peuvent même suivre des ateliers d’initiation. 
 

 

Tout en bambou

Le label Calzedonia lance des leggings en fibres de bambou, à la fois biodégradables et produits sans agent toxique. 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Keep it rocking! #Calzedonia #ItalianLegwear #Leggings

Une publication partagée par Calzedonia Official (@calzedonia) le

 

 

 

Denim durable

La marque belge Ginger a lancé une collection capsule circulaire en collaboration avec la marque denim durable HNST. Le résultat ? Trois pièces entièrement fabriquées à base de matières recyclées et de fils biodégradables. Chaque élément est conçu pour pouvoir être recyclé de manière optimale : on peut ainsi dévisser les boutons pour les réutiliser et tous les labels sont biodégradables. Avec cette collaboration, les deux marques veulent montrer que la mode peut être radicalement différente et contribuer significativement à la transition vers une économie du textile circulaire.

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :