Comment la série La Chronique des Bridgerton a signé le retour du corset ?

Netflix n’en finit pas d’influencer les téléspectateurs. Cette fois, c’est avec la série La Chronique des Bridgerton. La fiction met en scène des jeunes femmes forcées de se plier aux codes de leur époque en enfilant notamment des corsets. De quoi relancer la mode de ce vêtement presque oublié. 

Par Margau Gonzalez. Photo : PEXELS/SHUXUAN CAO |

La Chronique des Bridgerton se déroule en 1813. La série s’ouvre sur Prudence Featherington. Deux domestiques et sa mère sont en train de lui mettre un corset en tirant de toute leur force. Ses deux jeunes sœurs assistent à la scène. L'une d'entre elle prénommée Penelope s’inquiète et demande : "Maman, pourra t-elle respirer ?".

Un engouement international

Longtemps perçu par les femmes comme un fardeau, le corset revient à la mode. Mieux, les demandes se multiplient. Comment se fait-il que ce vêtement soit à nouveau au goût du jour des siècles plus tard ? La réponse tient en trois mots : Les Chroniques de Bridgerton. Selon les chiffres de Netflix, la série a été visionnée dans 82 millions de foyers durant le premier mois du lancement. Un carton. Les sites dédiés au corset n'ont pas tardé à constater ce succès. Wendy LeSesne, directrice marketing d'Orchard Corsets, a déclaré au Business Insider : "Le trafic sur le site web du détaillant a augmenté de 71 %". 

 

Les bals, les perles, les gants, les corsets, l'époque de la série La Chronique des Bridgerton fait rêver. Sur les réseaux sociaux, les internautes ne cachent pas leur enthousiasme. Les tweets à propos des tenues vestimentaires des personnages se sont multipliés. Sur le réseau social TikTok, le constat est le même. Avec un jogging, un jean, sur une chemise, les utilisatrices s’approprient la mode du corset. Le moderne s'associe à l'ancien. Et ça marche. 

 

L’engouement autour du corset est tel que des marques de fast-fashion, comme Asos, MissGuided ou Shein, l'ont à nouveau commercialisé. Aujourd’hui, les femmes choisissent de porter ce vêtement au-dessus de leurs habits et en font un réel accessoire de mode. 

D’où vient le corset ?

On dit que la mode est un éternel recommencement. Le corset en est la preuve. Avec lui, le dicton "il faut souffrir pour être belle" prend tout son sens. Venu d'Espagne, ce vêtement apparaît à la Renaissance. Les femmes nobles en portaient pour symboliser leur droiture. Ce sous-vêtement aux armatures rigides et aux lacets dans le dos servait à corriger la posture grâce à des lames en bois ou en métal. Il avait également pour fonction d’affiner la taille et de maintenir la poitrine. Tout au long de l’Histoire, sa forme ne cesse d’évoluer : il devient plus ample, avant de reprendre sa forme initiale quelques années plus tard. Au XXème siècle, le corset droit devant voit le jour. Le buste est très rigide et s’allonge pour projeter les fesses en arrière. Petit à petit, le sous-vêtement diminue pour devenir une gaine pour écraser les hanches. Les années 70 signent la fin du corset. Des décennies plus tard, le vêtement fait son retour grâce à Netflix.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.