Ford Mustang Mach-E, 100% électrique. Pari risqué ?

Quand Ford annonce la sortie d'une Mustang 100% électrique, des voix s'élèvent pour crier au blasphème. Pourtant, après ce premier essai, nous sommes convaincus que le constructeur américain n'est pas à côté de la plaque…

 

Que n'a-t-on lu à propos de ce véhicule qui sortira début 2021 ? Il faut dire que la Mustang, c'est une institution, ici comme aux États-Unis, sa mère patrie. Symbole du V8 et de la propulsion, voilà qu’elle emprunte la voie de l'électricité... et du look de 4x4 !

La ligne générale est en effet massive, même si les dimensions demeurent raisonnables avec 4,71 mètres de long. Mais les codes du design Mustang sont bien-là, avec des feux LED étirés à l'avant et, surtout, les trois traits lumineux de chaque côté à l'arrière. Vue de profil, la Mach-E rappelle qu'elle fait bien partie de la famille Mustang. Par contre, à l'intérieur, c'est la révolution ! Le plus déroutant pour les aficionados du cheval sauvage ? Sans aucun doute l'énorme écran 15,5 pouces en position verticale ! Avec sa technologie SYNC nouvelle génération, ce système offre une puissance de calcul deux fois supérieure à la version précédente. Il utilise aussi l’apprentissage automatique pour retenir les préférences du conducteur. Ce dernier aura le choix entre trois modes de conduite, avec une modulation spécifique des commandes, de l'éclairage ambiant, des sons et des animations au tableau de bord. Amusante aussi, la présence d'une sorte de « digipass » sur le montant de la portière pour ouvrir la voiture en cas d'oubli de vos clés ou de votre smartphone (qui sert aussi de clé).

Tenue de route prometteuse

Question, habitabilité, avec un empattement de près de trois mètres (normal sans moteur thermique), c'est un grand salon roulant. Pour le coffre ou plutôt les coffres, il y a du volume. A l'arrière, c'est moyen (402 litres), à cause des batteries, mais comptez également sur le coffre à l'avant. Celui-là fait 100 litres et, comme sur le Puma, il est imperméable et lavable à l'eau puisque pourvu d'un trou d'évacuation. Dès sa sortie, début 2021, la Mustang Mach-E sera disponible en plusieurs versions de batteries et de transmissions (propulsion ou transmission intégrale). De 75,7 kWh (258ch) pour 450 km à 98,8 kWh (285ch) et 600 km d'autonomie. 

Lors de notre (très court) essai, nous n'avons pas pu vérifier toutes ces données. Nous examinerons évidemment cela dès que la situation sanitaire se sera améliorée. Et la tenue de route ? Ici encore, impossible de juger de manière définitive mais les bases sont bonnes puisque le châssis a été adapté pour les routes européennes par le département Ford de Lommel, dans le Limbourg (un centre d'excellence !). Quant au silence de fonctionnement, qualité première des autos électriques, inutile d'insister ici sur ce qui ressemble à un véritable tapis volant !
Dernière info : une version GT (465ch) apparaîtra fin de l'année prochaine. Sera-ce suffisant pour faire taire les critiques de ceux qui pensent qu'une Mustang ne peut être que « thermique » ? Sans doute pas… mais les constructeurs n’ont pas vraiment le choix.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.