Ford Mustang Bullitt : Steve McQueen ressuscité

Ford vient de lancer une édition spéciale de la Ford Mustang, et pas n'importe quelle édition spéciale. Celle-ci est taillée sur mesure pour ceux qui aiment les voitures, le cinéma, et les voitures au cinéma. Enfilez les mitaines de conduite, voici un revival mythique !

Par Laurent Zilli. Photos : D.R. |

Il y a 50 ans, sortait sur les écrans le polar Bullitt. C'est pour fêter le demi-siècle de ce film, qui a probablement contribué à la légende de la Mustang, que Ford a décidé de produire la nouvelle Mustang Bullitt, et de lui donner tous les signes distinctifs de la Mustang Fastback 1968 pilotée par Steve McQueen, alias Frank Bullitt.

Pas de logo

Il y a la peinture verte, les jantes rétros, le magnifique pommeau de vitesses à l'ancienne, l'encadrement chromé des vitres latérales… Et comme en 1968, il n'y a nulle part sur la voiture de logo Ford ou de cheval au galop. Là, c'est un peu ironique, puisque si la voiture du film n'affichait aucun logo, c'est parce que Ford avait refusé de contribuer financièrement à la production. Mais bref. Outre les éléments de l'ancienne Mustang, il y a les hommages modernes, comme les surpiqûres vertes des sièges en cuir noir, et surtout des logos Bullitt – sur fond de viseur de fusil – apposés un peu partout, dedans comme dehors. Celui qui n'a pas compris de quoi il s'agit…

    460 chevaux

    Cette édition spéciale n'est pas que cosmétique, puisque le 5 litres V8 de la Bullitt revendique 460 chevaux, soit 10 de plus que la Mustang GT "normale". Et les réglages sont aussi un peu plus radicaux. Cela dit, pour être franc, tout cela ne fait pas une énorme différence sur la route. En gros, les 460 chevaux seront surtout un argument plus tard, quand cette Mustang Bullitt deviendra un collector. Mais ne vous méprenez pas : que ce soit avec 450 ou 460 bourrins, la Mustang reste une vraie bête, une bête dont le chant préhistorique retentit dès qu'on essore le compte-tours. Si vous ne le saviez pas déjà, permettez-nous de vous rappeler que la Mustang d'aujourd'hui tue le cliché selon lequel une Américaine est un dragster en ligne droite, mais rend les armes au premier virage.

    Pas de ça ici : cette Ford mérite amplement son statut de voiture de sport. Elle n'est pas parfaite, il y a par exemple des moteurs de 450 chevaux beaucoup plus "violents" que celui-là, et les pilotes assoiffés de chronos trouveront mieux. Mais pour le plaisir égoïste et pour le show, ça le fait, sans discussion ! D'autant que des sportives de puissance comparable, pour 52.200€, il n'y en a pas d'autres ! En tout cas pas dans les réseaux officiels de notre côté de l'Atlantique. Notez que ce prix est celui de la Bullitt. C'est 6.000€ de plus qu'une Mustang GT. 6.000€, c'est donc le prix de 10 chevaux, d'un équipement plus généreux, voire exclusif, et de la rareté. Car la production annuelle de la Mustang Bullitt sera limitée. Et pouvoir se prendre pour Steve McQueen, ça n’a pas de prix !

    Lire aussi :