Ordinateur, télévision : manger devant nos écrans fait-il grossir ?

Avec le généralisation du télétravail, nous passons plus de temps chez nous. Nos écrans de smartphone, ordinateur et tablette sont à portée de main. Pour une pause déjeuner, la tentation de regarder une série ou une émission télé est plus grande. On mange plus devant nos écrans, mais est-ce bon pour notre santé ? Une diététicienne nutritionniste nous répond. 

Par Audrey Morard. Credit photo : Unsplash/Tony Schnagl |

Manger devant son écran de télévision ou d'ordinateur était déjà une habitude pour certains. Avec le confinement et le télétravail, nul doute que d'autres ont cédé à cette tentation. Déguster son plat de pâtes ou son sandwich devant l'une de nos séries préférées ou le journal télévisé est pratique. On allie nourriture et divertissement, le repas passe encore mieux. Pourtant cette habitude n'est pas bonne à prendre comme nous l'explique la diététicienne nutritionniste Segolène Guisset. 

Perte de sensations

Avec le télétravail, la frontière entre lieu de travail et lieu de résidence est plus que jamais floue. Notre travail a investi notre espace personnel. Nous ressentons le besoin d'être constamment tenu au courant des dernières informations, de ce qu'il se passe sur les réseaux pour être dans une maîtrise totale de la situation. Alors quand vient l'heure du déjeuner ou du dîner, se poser devant un écran devient presque un réflèxe. Mauvaise idée.

Segolène Guisset l'affirme : "Devant un écran, nous sommes distraits. On se rend moins compte de ce que l'on ingurgite. On pratique l'opposé de la pleine conscience alimentaire. On ne regarde plus la nourriture, on ne fait plus attention aux sensations dans notre bouche". Manger se doit d'être avant tout une expérience. Tous nos sens doivent être en éveil. Il faut sentir ce que l'on mange : le goût, les saveurs, les textures. Tout ce qui fait les plaisirs de la table et du bien manger. "L'un de nos sens est captivé devant un écran : la vue. Cela nous pousse à manger plus vite et à être plus rapide devant notre assiette. Certains ne sauront même plus dire ce qu'ils ont avalé, tant leurs yeux étaient rivés sur l'écran. La déconnexion est totale". 

L'importance de la mastication 

Conséquence : on mange plus vite. Et quand on mange plus vite, on prend du poids. Pourquoi ? Parce que nous ne mastiquons plus suffisament. "La mastication marque le début du processus de digestion des aliments. Quand on mâche, on détruit et réduit les aliments en plus petites molécules. Cette phase est essentielle, notre digestion se fera plus facilement". Comme on vient de le voir, mâcher est important pour le mécanisme et le bon fonctionnement de notre système digestif. Cette action se révèle aussi capitale d'un point de vue psychologique. "Mâcher satisfait le besoin et le plaisir de s'alimenter" glisse Ségolène Guisset. 

Il existe des astuces pour prendre le temps de mastiquer. On peut poser ses couverts ou boire une gorgée d'eau entre chaque bouchée. Quand il sera possible de se retrouver à nouveau à la même table que ses collègues de travail, vous pourrez aussi échanger quelques mots avec eux entre deux bouchées. "Ce n'est pas la clé d'une alimentation saine, mais ces conseils peuvent clairement aider celles et ceux qui mangent trop vite lors des repas". 

20 minutes pour un repas, idéalement en famille

Ségolène Guisset le rappelle, il faut en moyenne que notre repas dure 20 minutes. Nous avons atteint notre niveau de satiété. Devant nos écrans, ce temps est réduit. Et là aussi, il y a des petits stratagèmes pour allonger la durée du repas. "On peut prendre une petite soupe ou un bol de crudité avant le plat principal ou le sandwich. On a déjà une première phase de cinq minutes. On s'autorise ensuite un petit moment de battement, avant d'enchaîner avec le plat plus consistant" glisse la diététicienne nutritionniste.

Avec le télétravail, en plus des écrans, nous avons tendance à manger sur le pouce de peur de se mettre en retard sur un dossier ou une nouvelle tâche à remplir. Il faut savoir prendre le temps de se poser. "Être assis à une table avec des membres de notre famille est un nouveau facteur pour avoir une alimentation saine. Des études l'ont montré, les personnes qui mangent en famille sont en meilleure santé et ont un meilleur indice de masse corporelle (IMC). Et puis, tout se passe dans la cuisine, il faut prendre le temps de se préparer un plat, y mettre de l'intention pour derrière nourrir son corps, ses envies ou ses besoins. En pleine conscience".